Apprends Moi Ummi

Vous avez la parole mes douces muhajirâtes!

Vous avez la parole mes douces muhajirâtes!


As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes douces. Cette fois ci c'est à vous de participer, et partager bi idhni Llãh !

Plus précisément à mes sœurs muhajirâtes in shã'a Llãh.

Parce que la hijra intéresse et fait rêver chacune d'entre nous, mais surtout Parce qu'elle est obligatoire, votre témoignage nous intéresse ! N'hésitez pas sous forme de commentaires in shã'a Llãh à partager vos expériences, émotions, ressentis, anecdotes, facilités et même difficultés!

Bi idhni Llãh Ca en aidera plus d'une !

A vous mes douces !

Bel avion

Cette envie ce besoin ce ressenti,
Ce sera loin mais nullement ici.
Cela fait un moment que j'y pense et que je souhaite l'accomplir,
La peur l'angoisse et l'appréhension me font retenir.
Je suffoque j'étouffe j'aimerai pousser un cri,
Rien ne sort, je continue d'avancer mais jamais je n'oublie.
Je cours me dépêche et m'empresse,
Fuir loin de ces maux et ce stress.
C'est la seule solution, la seule issue possible,
Sa Grandeur et Sa Puissance rendent tout accessible.
Bel avion dans ce ciel sombre attends moi,
Je suis triste, s'il te plaît, sans moi ne part pas.
Ce premier pas, ce premier sentiment, cette première émotion,
Je prends mes bagages, me retourne une dernière fois et en tire une leçon.
Je ne dois pas tarder l'air me manque je vais étouffer,
Vite bel avion, ferme tes portes et rejoins ce ciel bleu afin de me ressourcer.
Je vole je m'évade je respire,
Mon bien être se ressent par mon sourire.
Plus je m'approche plus j'appréhende et plus je revis.
Je sais maintenant quel sens donner à ma vie.
Une récente existence un premier pas un dernier départ,
Mes poumons s'oxygènent, mon souffle repart.
Ce nouvel air ce nouveau ciel ces nouveaux gens,
Tout est pareil mais pourtant si différent.
Bel avion laisse moi apprécier.
Maintenant je m'installe c'est terminé.
J'avance doucement mes pas tâtent cette terre d'Islam,
Plus je marche plus j'apprends et plus coulent mes larmes.
Aujourd'hui je te découvre dans toute ta splendeur,
Je l'ai fait pour Lui, mon Créateur.
Elle m'a ouvert ses portes elle m'a accueillie.
Comment pourrais je Le remercier pour ce que j'ai accompli?
Elle est désormais devant moi
Je ne rêve pas non, je la sens je la vois.
Rien de plus beau que mon premier pied posé,
Sur cette terre d'islam qui je l'espère y restera à jamais.
Bel avion je te vois t'envoler et virevolter.
Je t'observe, c'est promis jamais je ne t'oublierai.
On t'a contée, racontée, expliquée.
Je t'ai rêvée, désirée et aimée :
HIJRA


Umm Nour, Apprends-Moi Ummi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emilie OumKalthoum 09/09/2015 19:20

Assalam aleykom

Perso, je suis au Maroc. Mais je reviens quand même en France 2 fois par an. In sha Allah, ça ne sera bientôt plus le cas.

Je suis heureuse de voir que les commentaires ne sont pas trop idéalistes, car effectivement, même si c'est obligatoire, même si je ne reviendrais pour rien au monde vivre en France in sha Allah, eh bien ça n'est pas facile tous les jours.

Oui, rien ne remplacera l'adhan. La 1ère fois que je l'ai entendu, j'étais folle, lol, je sautais de joie et j'avais les larmes aux yeux (je précise que j'étais dans une maison, pas dans la rue, lol).
Oui, on peut se promener sans se faire insulter à cause de nos vêtements.
Oui, c'est le mieux pour nos enfants.
Oui, la vie est plus simple et plus tranquille.
Oui, les gens sont plus gentils.
Oui, on n'est pas sans cesse agressés par les publicités obscènes.
Oui, les fruits et légumes n'ont pas l'air de morceaux de plastique insipides (avant, je n'aimais ni les figues ni la pastèque, mais c'est parce que ce qu'on trouve en France n'y ressemble pas !)

MAIS !
Les différences culturelles peuvent être très difficiles à vivre. Perso, j'ai beaucoup de mal à me lier vraiment à des soeurs ici... En plus, je suis dans une petite ville (Beni-Mellal), donc vraiment je ne connais personne et la solitude est très pesante. Heureusement bi7amdillah que nous allons souvent chez mes beaux-parents à Marrakech, où je connais des soeurs mohajirates.
Le manque de confort aussi est difficile pour nous qui sommes habituées au confort, il ne faut pas se leurrer ! Pas d'eau chaude ça m'est déjà difficile, mais pas de chauffage quand il fait 5°C, ça j'avoue que j'ai du mal ! Et encore, alhamdolillah j'ai l'eau courante (même si elle est parfois coupée...) et une machine-à-laver automatique. Alhamdolillah.
Les soeurs de France (ou d'ailleurs) qui me manquent.
La famille, même si on n'est pas trop proches par rapport à d'autres.

Et d'autres choses qui peuvent survenir : perso, j'ai déclaré une allergie aux pollens d'olivier, de mûrier blanc, et au blé, c'est-à-dire tout ce qui se trouve dans ma région ! Et franchement, c'est très difficile à vivre.

Donc voilà, il ne faut pas idéaliser : la vie d'ici-bas est difficile et il n'y a qu'au Paradis qu'on trouvera la perfection bi-idhni Llah. Et puis, Allah éprouve ceux qu'Il aime. Alors alhamdolillah !

Et d'ailleurs, malgré toutes ces difficultés qui peuvent sembler vraiment insurmontables pour des occidentales comme nous, on vit super bien ma sha Allah par rapport à beaucoup de locaux. Alhamdolillah, Allah ne nous éprouve que par ce qu'on peut supporter.

Umm Salman 27/07/2015 01:17

As salâmu 'aleykunna wa rahmatu Llâh mes perles,

Dans un premier temps, je demande à Allah Djalla wa 'Ala de nous préserver, de nous guider et de nous accorder une foi inébranlable et un coeur rempli de Taqwa.

Ensuite, je vais écrire quelques mots pour parler de ma Hijra à moi qui en soit s'est très très ... très vite fait. Je me lance bi 'awni Llâh Ta'ala wa bi idhni Llâh.
Je me suis décidée le jour où j'ai fini l'étude de livre de sheykh al Islam Muhammad ibn 'Abdul Wahhab s'intitulant "Les 3 principes fondamentaux". Deux (ou trois) semaines après j'étais confortablement assise dans Ethiopian airlines. Vite fait, très vite fait par la grâce du Tout Miséricordieux.
Quel est ce conseil que je donne à mes soeurs fi Llaah ? Akhawati, ne réflechissez pas trop (ou pas du tout). Vous êtes mariées et avec votre zawdji vous vous inquiétez du rizq ? Allah Ta'ala a promis bienfaits et subsistances aux muhadjirun. Vous êtes seules sans personne pour vous épauler ? Dîtes vous qu'ils existent des centres ( En Egypte Iqra réception par exemple) qui se proposent pout vous aider bi idhni Llâh ou même des soeurs. Sheytan, cet ennemi ! Il est là à nous remplir la tête de waswas ! Ne l'écoutez pas ! Il ne nous veut aucun bien cet ennemi, qu'il soit lapidé !
Aussi akhawat, l'invocation c'est vraiment l'adoration. Le coeur est apaisé de savoir que l'affaire, c'est l'Omnipotent qui s'en charge. A nous donc de nous occuper à adorer le Seigneur du Trône immense. Il faut que l'on s'occupe de ce qui nous regarde et ce qui n'est pas de notre ressort n'a pas à nous préoccuper.
Dernièrement, choisissez bien votre destination ! Pas en fonction du confort non ! La coût de la vie, les origines et tout ça c'est bien mais le PLUS IMPORTANT akhawati c'est LA RECHERCHE DE LA SUBSISTANCE DU COEUR. Vivre en terre d'Islam, sincèrement je ne pourrais pas l'écrire à quel point c'est magnifique car parfois les mots sont trop faibles pour exprimer ce que contiennent les coeurs.
Allah Subhaanah a mis dans mon coeur cet amour du Din et le fait de vivre entourée de hizbiyyun sans pouvoir étudier, je vous promets que ce n'est pas facile. Mais Allah facilite beaucoup et c'est à Lui que je demande de m'accorder une issue. La foi, c'est le plus grand bienfait et s'en occuper doit être la plus grande de nos préoccupations. Qu'Allah nous pardonne nos fautes & manquements. Amin. Donc faîtes bien attention à aller là où vous pourrez étudier. Et surement vous êtes plus savantes que moi des mérites de l'étude de la Science religieuse.

Par mes mots, je ne veux pas que vous pensiez que je n'incite pas à la préparation à la Hidjra car c'est une étape bien importante. Mais ne pas exagérer car At tawwakul est une forme d'adoration !
La terre d'Allah est vaste et Sa Miséricorde est grande !

Que Celui de qui vient toute facilité vous facilite et vous augmente en degrès. Amin

Umm Nu3aym 03/07/2015 15:56

Assalamu 3alaykunna
une grande 3ibadat

je crois qu'on a bien interet à s'eduquer comme le disait notre soeur Umm 3ubaydillah,

yassarallahu lana l hijrata

Apprends Moi Ummi 03/07/2015 19:20

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Umm Nu'aym. Exactement Subhana Llãh

Melanie 02/07/2015 15:07

As salam aleykoum mes chères soeurs, personnelement j'ai la possibilité de le faire dans la maison de la fqmille de mon mari, mais celui ci ne compte pas me suivre et j'aimerais savoir ce que je doit faire, a savoir partir seule et attendre ses allé et venue?! Sachant que dans la dite maison il y a ses freres et leurs femme, sa maman.... J'ai deja essayé en debut d'anné mais mon mari m'a demander de rentré au bout d'un mois....
Je ne sais pas quoi faire....

Apprends Moi Ummi 13/07/2015 18:45

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Umm Tesnim

Allahumma amin

Contacte moi par mail in shã'a Llãh -)
wa fiki bãraka Llãh

Oum Tesnim 13/07/2015 13:13

Salam aleykounna akhawati, je suis toute emu en vous lisant!!!!! qu'Allah nous facilite à toutes la hijra.

Oukhti "apprends moi ummi"^^ je veux bien les coordonnées par mail moi. Barak Allahou fiki oukhti.

Apprends Moi Ummi 02/07/2015 17:17

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Mélanie. Ta situation est très délicate et qu'Allah te facilite. Un savant sera mieux à même de te répondre que nous mã douce. Si tu veux des coordonnées contacte-moi par mail in shã'a Llãh

Oumm Teslîm 01/07/2015 20:48

j'ai parlé des préparatifs mais pas du quotidien, j'ai un peu oublié. mais je rejoins le post de oumm 3oubaydiLlah. la liste des ni3mas d'un bilad muslim est longue et connue : adhan, salawats etc.. il reste encore des valeurs morales que l'on ne trouve plus en france, la vie est beaucoup plus simple, modeste et cela fait du bien. beaucoup moins de stress.beaucoup de baraka dans le temps, la nourriture et puis avec le climat et la mer ma châ a Llah. après c'est sûr du positif et du négatif et c'est normal. les gens ne sont pas des shahabas, nous non plus. et puis on aura une ibtila forcément, un manque..ici en tunisie je dirais le manque de 3ilm mais avec internet on peut se débrouiller wa l hamdu liLlah. moi je donne juste mon petit conseil, si cela est possible c'est de ramener vos affaires personnelles (pour nous par cargo) ça permet d'avoir ses repères. et de ménager un peu son nafs. fî amani Llah. je vous laisse le repas m'appelle asalam 3alaykunna

Oum 3oubaydillah 01/07/2015 17:19

Assalamou alaykounna akhawaty
j'espère que vous vous portez bien

nous sommes partis à l'étranger depuis quelques temps, je ne peux pas parler de hijra proprement dite pour le moment pour certaines raisons qui font que mon époux devra se rendre en france de temps à autre. La vie dans un pays musulman est bien entendue différente, et nous ouvre beaucoup plus de portes pour notre din wa alhamdoulillah. Je pense qu'il faut quand meme se préparer à plusieurs petites choses avant de partir, un peu d'argent de coté c'est l'idéal, sans exagerer et rester 10 ans de plus dans les pays de koufr, mais aussi se preparer physiquement et mentalement. La vie y est plus rustique en regle generale, dans les pays accessibles (maroc, tunisie..) Il ne faut pas idéaliser, on peut porter le sitar sans etre regardé, sortir un tapis et prier sur le trottoir, ne pas avoir la théorie du genre imposée si notre enfant est scolarisé.. La liste est longue wa alhamdoulillah. Neanmoins cela reste un jihad, c'est une ibada et pas la moindre auprès d'Allah, et donc cela ne sera pas facile. Il y a des consessions à faire car l'occident nous a fait grandir dans une société consommatrice, individualiste, faussement confortable où tout est facilité. Il faut apprendre l'autonomie et l'autosuffisance avant de partir. Il faut revenir aux produits simples delaisser les choses industrielles afin d'eduquer notre nafs (ce qui est une excellente chose en soit vu la qualité de ce que nous mangeons). Il faut apprendre à vivre simplement et de travailler pour obtenir les choses. Il faut vivre comme le peuple vit, et ca ira. A partir de ce moment la vie n'est pas si dur. Les causes de retour sont souvent l'argent. Il faut donc pas attendre que tout vienne, il faut aller chercher les choses.
Il faut patienter sur les gens aussi, c'est une culture differente meme si nous rentrons dans nos pays d'origine. Il faut apprendre les codes. Il faut aussi beaucoup se renseigner, se lier avec les gens du pays et pas forcement avec les francais. Il faut aussi en tant que femme pouvoir se debrouiller seul si l'époux n'est pas la ou doit travailler à l'étranger. La vie est facile pur le din, les choses sont normales, mais ce n'est pas l'épque des sahaba non plus, les gens ne sont pas des musulmans paraits. Il faut juste se dire qu'on obeit à Allah et qu'on aura la facilité pour notre din, qu'on est en terre d'islam in sha Allah on a obeis mais il y a d'autres difficultés, je pense qu'il faut pas idealiser pour ne pas obeir à notre nafs et ensuite rentrer. y a des sacrifices mais ils sont rien contrairement à un pays de koufr et puis combien de gens vivent normalement comme ca, je parle juste pour des gens comme nous qui vivons dans un luxe c'est un fait nous devon reapprendre à vivre, à vivre simplement en autonomie. qu'Allah nous eduque et nous reforme car le problème c'est surtout nous, notre nafs. alhamdoulillah wa shoukrou lahou. Qu'Allah nous facilite et nous permette de vivre en terre d'islam confortablement et en sécurité surtout. Car le monde part en vrille
qu'Allah nous preserve
Mon commentaire n'est pas negative concernant les terres islamiques au contraire, la vie comme ca est pour moi la vie que l'on devrait vivre, on mange plus sainement on vit plus simplemet on se contente de peu et on apprend à etre econome et à ne pas gaspiller, c'est dur juste car nous avons vécu dans une societé qui nous pousse à l'inverse. Qu'Allah nous facilite

Apprends Moi Ummi 01/07/2015 18:48

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Umm ´UbaydiLlah !
Allahumma barik tu as juste tout dit Subhana Llãh ! Les belles choses comme les épreuves de la hijra doivent être dites Al-Hamdu li-Llãh c'est une très bonne chose. Qu'Allah t'en récompense grandement mã perle et puisse t-Il agrée ton action
Qubla de nous toutes !

Oumm Teslîm 01/07/2015 15:37

asalam 3alaykunna akhawats
je fais partie des lectrices "discrètes", je ne suis jamais intervenue mais je me lance bi idhni LLah..BismiLlahi Rahmân ar Rahîm. je fais ça parce que l'on doit de s'enjoindre au bien, parce que je ne vous connais pas mais j'ai un grand amour fiLLah pour vous et parce que une phrase, des conseils m'ont beaucoup aidé pendant cette période . alors si cela a pu m'aider pourquoi pas vous ? notre hijra avec zawdjî s'est décidé en 1 mois. j'étais enceinte et il était prévu que l'on attende mon accouchement et que le bébé grandisse un peu. et puis zawdjî est parti dans son pays pour un problème familial. et là il me propose par téléphone de partir. on lui propose un travail. ma belle famille nous met à disposition un appartement. les portes s 'ouvrent.. et soudain ce qui nous obligeait à rester en france (enfin ce qu'on croyait nous obliger avec le recul..) s'évapore. en un mois on boucle tout : papiers, cartons et adieux à la famille et à mes akhawats d'amour ce qui a été le plus dur pour moi sobhana Allah. une période pas facile car j'étais enceinte, ma première avait environ un an. beaucoup de fatigue, de stress et ce qui va avec wa Allahou mousta3ane. et nous voilà partis dans un véhicule gonflé à bloc. c'était tétris dedans je vous ments pas. ma fille et moi on était serrées, serrées..direction marseille pour le bateau. et là ce fut magnifique. le départ en bateau c'était plein de poésie : on se retourne on laisse marseille, les paysages magnifiques de la mer et du ciel qui nous rappelle la grandeur d'Allah Al Moutakabîr et notre petitesse. et puis après l'installation, les travaux, l'aménagement, mon accouchement un mois après...on a pas eu le temps de réfléchir, beaucoup de choses à faire. ce qui fut éprouvant mais on sait de toute façon que la hijra s'accompagne nécessairement d'obstacles wa 3ilmou liLlahi et plus généralement la vie du muslims. Allah ta3ala nous a avertit al hamdu liLLahi Rabî al 3alamîne. Quant aux émotions, c'était intense avec les adieux, le voyage, les préparatifs, l'arrivée etc..Nous avons été très bien accueillis par le peuple tunisien qui est très hospitalier ma châ a Llah. Pour mes modestes conseils : je lisais beaucoup de rappels sur l'importance de la hijra, l'état d'esprit compte beaucoup : une fois la décision prise je me disais "c'est comme la prière c'est obligatoire, y a pas le choix" ne pas trop réfléchir. et puis un frère a dit une très belle phrase à mon époux (les soeurs que je connais vont me reconnaître tout de suite, le frère est devenu célèbre malgré lui...) "la hijra c'est comme si tu sautes d'un plongeoir. une fois en haut tu jettes l'échelle". tout ça pour dire que faut oublier la france et tout ce qui va avec, plus d'appartement, plus d'aides etc.. ça aide beaucoup car quand on revient pour la famille ou autres, cheytane est vite là à nous tenter puisque tout est beau et propre en france ça fait plaisir au nafs !! mais sans pied à terre ou quoi et ben on a vite envie de retourner chez soi..ne pas réfléchir aux difficultés mais s'y préparer, se remémorer les shahabas et leurs hijras qui furent beaucoup plus difficiles que la nôtre (en voitures toutes confortables ou en avion hein..). et puis je vous conseille de vous inscrire sur les forums entre soeurs salafiyates qui ont fait la hijra ça aide beaucoup. ça permet de connaître un peu la vie locale, des conseils etc..voilà pour ma petite expérience, j'espère ne pas avoir été trop longue et surtout que cela vous aidera modestement bi idhni LLah. j'espère aussi que le frère ne demandera pas de droit d'auteur pour sa citation ...hihi allez je vous embrasse toute akhawattî. Puisse Allah sobhanaou nous faciliter l'accomplissement d'oeuvres pieuses et sincères, qu'Il facilite à tous les muslimins la hijra et nous fasse mourir muslims et sur la sunnah.

Apprends Moi Ummi 01/07/2015 18:51

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Umm Teslim ! Allahumma barik magnifique témoignage ! C'est superbe ! Tu as tout à fait raison. Ton témoignage m'a beaucoup émue Subhana Llãh. Puisse Allah agrée tes actions. Qubla kabira

Um Oubeyd 01/07/2015 10:55

Salam alaykounna,

Je suis mouhajira en Algérie alhamdoulilah et mon fils est encore petit... mais pour rester toujours dans le thème du blog, je voulais juste préciser que beaucoup de soeurs font l'IEF car malheureusement les écoles ici non plus ce n'est pas encore top... pas d'écoles salafiya! (ou alors très peu et pas partout). Par contre c'est une ni3ma car il n'y a pas tous les contrôles que vous pouvez subir de la part de l'éducation nationale, sans parler de tout le kheyr qu'il y a de vivre en balad mouslim : vivre au rythme de la salate, pouvoir prier n'importe où, manger halal sans se poser de questions, inculquer l'arabe plus facilement aux enfants, être respectée parce qu'on porte le sitar ou le jilbeb, apprendre le coran gratuitement, égorger son mouton en pleine rue avec les voisins et donner les cornes aux enfants lol, en ce mois de ramadan nos rues sont envahies par le coran lu pendant les tarawih... allahoumma laka lhamd!
Qu'Allah vous facilite la hijra à toutes et très vite! Fuyez akhawati! ne réfléchissez pas trop et partez, remettez-vous en à Allah Il vous donnera votre subsistance où que vous soyez mais préservez vos enfants, leur foi, leur éducation, notre oumma!

boussa akhawett

Umm safiyyah 08/07/2015 02:07

Salam 'alayki wa rahmatullah wa barakatu ukhty umm ubeyd. J'ai lu ton commentaire je souhaiterais si tu en a le temps ma soeur échanger avec toi au sujet de la hijra en Algerie. Je rentre d'un voyage d'un mois avec mon mari et ma fille et l'intention etait de préparer le terrain. J'eprouve les difficultés que nous éprouvons presque toute pour ma part c'est surtout le fait de quitter ma maman et mes soeurs filah et je sais que cela dois se dépasser pour Allah. Le fait de parler avec des soeurs qui ont sauté le pas peut etre une des causes qui m'aide à avancer . Donc si tu souhaite partager un petit peu de ton temps on peut echanger nos mail in sha Allah. Barak Allahu fiki et qu'Il te recompense pour ta hijra par mieu que ce que tu espere.

Apprends Moi Ummi 01/07/2015 12:32

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Umm Oubeyd Allahumma barik ! J'aurai aimé en lire tellement plus -) gourmande que je suis !
Bãraka Llãhu fik pour ton témoignage et expérience de vie Al-Hamdu li-Llãh !

nawa 30/06/2015 21:09

salamou alaykoum

très bel écrit!macha allah

je ne peux témoigner non plus car pas encore de hijjra pour nous ,mais je dis tbarkallah aux familles qui se sont lancés dans cette aventure,parfois inconnue,dur ...mais qui finalement ils ne changeraient pour rien au monde!

Apprends Moi Ummi 30/06/2015 21:34

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh mã douce Nawa

Jãzaki Llãhu khayran

Khayr in shã'a Llãh puisse Allah te faciliter.

Oum Salmane 30/06/2015 11:54

Assalamu ' alaykum

Magnifique poeme mashaAllah , très touchant. Qu'Allah te récompense pour cette belle plume que tu nous offre
En ce qui concerne le témoignage, je ne pourrais pas en donner pour l'instant car hijra non accomplie jusqu'à ce jour
Barakallahufikum

Apprends Moi Ummi 30/06/2015 13:29

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Salmane !
Allahumma amin

wa fiki bãraka Llãh ma perle