Apprends Moi Ummi

Ummi et la parentalité bienveillante : les chamailleries entre frères et sœurs

Ummi et la parentalité bienveillante : les chamailleries entre frères et sœurs

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes douces!

Ahhhhhhh les chamailleries des enfants ! Un sujet terrible !

 

- LA SCENE :

L'enfant tape, mord, pousse son frère ou sa sœur pour des jouets, pour des " c'est ma place" " c'est moi le premier" " c'est ma voiture".

 

- REACTION HABITUELLE DES PARENTS :

La plupart des parents réagissent en punissant le "coupable", en le mettant au coin, dans sa chambre, en le privant de sorties... 

Il y en d'autres qui pincent l'oreille ou même tapent tout en hurlant sur l'enfant et en lui montrant que ce qu'il a fait est mal. Certains vont même jusqu'à le dénigrer auprès de ses frères et sœurs "il est méchant". 

D'autres enfin, pincent ou même mordent leur enfant « coupable » pour lui montrer que ça fait vraiment mal.

Sont-ce les bonnes réactions? Sont-ce les bonnes méthodes? Sûrement pas, puisque l'enfant réitère les mêmes choses !

 

- REACTION A ADOPTER :

Pour trouver des solutions, il faut d'abord trouver le problème, et se poser des questions :
- Pourquoi les enfants font tout ce qu'on leur interdit?
- Pourquoi se tapent-ils alors qu'ils ont chacun leurs jouets et leurs affaires?
- Pourquoi refont-ils les mêmes bêtises alors qu'ils étaient punis et même parfois privés de ce qu'ils aiment?

Avant de répondre à ces questions, avons-nous pensé à ce que l'enfant ressent dans les différentes situations et durant les différentes étapes de son évolution? Avons-nous suffisamment écouté ses demandes et ses envies? Sommes-nous capables de connaître ses émotions et l'accompagner à s'exprimer?

La réponse est : NON ! 

Nous sommes très loin d'être dans la parentalité positive puisque la culture nous impose inconsciemment des règles, qui donnent des enfants violents et déboussolés.

 

- TOUT D'ABORD, A SAVOIR :

Il n'y a pas une solution toute faite qui va apporter entière satisfaction pour les parents. Et il faut aussi savoir que vouloir un enfant sage, gentil, qui ne bouge pas, qui ne crie pas, qui ne tape pas et qui ne fait aucune bêtise est impossible. Un enfant qui est en mouvement démontre qu'il est en bonne santé al hamdu li Llah! Il a juste besoin de comprendre ce qu'il est pour que l'on puisse l'accompagner dans les différentes étapes de son évolution et ses situations de crises. 

Il faut aussi savoir que si votre enfant, tape, mord ou arrache les cheveux de sa sœur ce n'est pas pour faire mal! Car à ce stade (entre 1 et 4 ans), l'enfant n'a pas encore développé ses capacités pour comprendre le mal du bien mais il utilise ou plutôt il DÉCOUVRE ses capacités physiques et sa motricité à utiliser ses mains, ses pieds et bien évidemment ses dents. 

Demander à un enfant de ne pas mordre alors que dès ses premiers mois on lui colle dans les mains des anneaux de dentitions à mâchouiller ? Et le pire dans tout cela le gronder? ...

Il faut également prendre en compte que l'enfant, durant une journée mouvementée, reçoit une charge émotionnelle immense des tensions qui s’accumulent. Il s'en décharge en tapant, hurlant, mordant...etc. Nous devons donc essayer de comprendre ce que vit notre enfant de l’intérieur pour pouvoir donner une réponse appropriée selon les situations vécues. 

Nous devons penser aux besoins de nos enfants car derrière chaque crise, chaque « caprice » s'y cachent un besoin et même DES besoins. Un enfant étant bébé, son seul moyen de communiquer avec ses parents est pleurer car il a un besoin (couche, faim, fatigue...). En grandissant, l'enfant s'exprime par la parole. Mais si on ne l'écoute pas? Que se passera t'il? Ce sera la même chose que pour un bébé : il s'exprimera par les cris, les pleurs, qui arriveront jusqu'aux tapes. 

Nous avons simplement à connaître et détecter les besoins de nos enfants, et ceci se fait par L'ECOUTE BIENVEILLANTE (l'accompagnement de l'expression des émotions). 

Il y justement le manque de communication au sein du foyer, ou même les mots choisis pour parler à son enfant. Le culpabiliser, le dénigrer, lui hurler dessus, lui demander obéissance autoritaire l'amènera à TOUJOURS se rebeller et à vous chercher! Pourquoi nous nous exprimons sans cesse et toujours, parler parler parler, et non écouter, alors qu'un enfant ne demande simplement qu'à être écouté, ni plus ni moins?

 

- EN CONCLUSION, POURQUOI CES REACTIONS?

- S'approprier les choses, marquer son territoire

- Décharger des tensions cumulées (par les cris et les pleurs)

- Exprimer ses sentiments (non écouté donc l'enfant passe par les coups et les cris pour exprimer ses sentiments)

- Découvrir ses capacités physiques et développer la motricité 

 

- ET SI ON ESSAIE LA METHODE POSITIVE :

La méthode positive consiste à comprendre son enfant et être bienveillante envers lui. À communiquer d'une certaine façon afin de le responsabiliser, le valoriser, et le faire évoluer. 

Chaque conflit est une occasion bénéfique pour lui enseigner et l'éduquer : comprendre l'autre, faire preuve d’empathie, s'excuser et réparer : 

- Séparer les enfants 

- Décrire la situation à l'enfant qui vient de taper, mordre son frère ou sa sœur est l'une des méthode positive pour l'amener à comprendre son geste. Peut-être n'en n'avait il pas conscience. Ou peut-être oui, mais pas à ce degré d'intensité. 

- Ne pas dire  «  regarde ce que tu as fait, tu es content ? » mais dire « STOP, je vois deux sœurs qui se disputent une poupée » le fait de dire STOP va déclencher chez l'enfant une sensation que quelque chose se passe. (Le STOP est d'ailleurs à utiliser dans toute situation en remplacement du NON). Les deux enfants sont inclus, et non pas l'un valorisé et l'autre dénigré.

- Nommer les choses va les aider à extérioriser le problème et à se calmer. Mettre des mots sur des sentiments, actes, réactions.

- Inviter les enfants à réfléchir (indirectement) par «  Dites moi, que peut-on faire pour que tout le monde soit content ». Là, chaque enfant va donner sa proposition, ses solutions, et ainsi, cela le fait participer à la réflexion. Il se sentira mis en valeur, concerné à la prise de décision. Ne pas sous estimer l'enfant, il pourrait fortement proposer des solutions qui pourraient vous épater!

- Donner le choix aux enfants «  vous voulez jouer à la poupée toutes les deux ? » elles vont répondre « oui » «  Alors SOIT vous jouez ensemble sans cris, SOIT chacune jouera son tour ». Là, vous pouvez mettre une minuterie et inviter l'autre enfant à faire autre chose en attendant son tour. 

- Inviter les enfants à se parler et se dire les choses l'un à l'autre, chacun son tour. Cela va les amener à coopérer, à installer une situation de partage d'échange et de dialogue qui les prépareront à la vie future...

 

Du côté des parents...

- être équitable et juste envers chacun des enfants, et leur préciser. Néanmoins, parfois cela peut s'avérer compliqué, donc le signaler, expliquer, et faire en sorte que cette fois-ci, c'est untel qui aura telle chose et l'autre la fois suivante. 

- ne JAMAIS dénigrer ou comparer son enfant, que ce soit de façon publique ou privée. 

- ne pas jouer le rôle d'arbitre! Avoir une position neutre et ne prendre la défense de personne. 

 

Et vous chères soeurs, comment réagissez-vous face aux chamailleries de vos petits ?

{Et pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

OumAadam 03/10/2015 18:07

Alhamdulillah cette situation se répète chez moi barakallahu fiki vraiment ce sont de bons conseils!!

Apprends Moi Ummi 04/10/2015 21:05

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi ma douce Umm Adam

wa fiki bãraka Llãh ma douce !

oum imran 20/05/2015 20:11

As salam aleyki oukhtii barakallah oufiki pour cette article c vrai qu'ont a tendance a punir imédiatement l'enfant soubahnallah sa explike peu etre la reaction de mon fils, mai je vouler savoir esqu'il faut avoir la meme reaction( le faite de parler au deu) avec notre enfant et un autre enfant qui et pa le notre ,en sachen qui pouré avoir des parent qui pouré ne pa comprendre. Parce que mon fils lui il frape ces copain c les enfant de mes copine , mes soeur san compter ses soeur de 5moi kil les mord carremen et il les frappe qu'il soi gran ou peti nous comen je pouré lui expliké qu'il faut pa fair sa ??

assia 18/05/2015 10:27

assalamalaikoum
barakAllahoufik pour cet article interessant :)
concernant cette phrase : "- ne pas jouer le rôle d'arbitre! Avoir une position neutre et ne prendre la défense de personne. "
J'aimerais que tu m'expliques en quoi, selon toi, ce comportement serait néfaste dans l'éducation de l'enfant si l'on ne dénigre pas le "coupable" ni ne le compare à l'autre enfant ? Si deux enfants se disputent et l'un d'eux a le reflexe de venir voir oummi pour qu'elle règle le problème, je trouve que dans ce cas il est bon par exemple de complimenter l'enfant qui a eu cette initiative, puis d'essayer de trouver une solution à la dispute...

assia 18/05/2015 12:04

oui tu as tout a fait raison en disant que le fait de dénigrer ou rabaisser l'autre n'amène rien de bien, et j'ai d'ailleurs exclu ceci dans ma question, car en effet, on peut complimenter un enfant d'avoir prit l'initiative d'être venu voir l'un de ses parents (ou les deux) pour intervenir lors d'un conflit dans lequel les deux enfants n'arrivaient pas à se mettre d'accord sans, pour autant dénigrer l'autre ou rabaisser l'autre ! tout est dans la manière d'exprimer les choses, par exemple, dire à l'enfant : "plutot que d etaper ton frère, tu as eu raison de venir me voir pour que j'intervienne dans votre dispute" (l'enfant aura ainsi conscience qu'il a bien agit et l'autre aura surement tendance à prendre son frère ou sa soeur comme exemple si une prochaine dispute éclatait).
Ensuite, le parent propose aux enfants de trouver eux-même une solution qui leur convienne à tous les deux) dans ce cas là, le parent n'est que médiateur, il décide et impose si la situation reste bloquée et que personne ne montre de bonne volonté (en restant juste dans sa décision et en ne privilégiant biensur aucun enfant par rapport à l'autre) (exple : il décide que chacun joue à tour de rôle...)
wAllahoua'lam

Apprends Moi Ummi 18/05/2015 10:39

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Assia.
wa fiki bãraka Llãh
Ce type de comportement serait néfaste dans l'évolution de l'enfant, simplement. Je m'explique. Si un même enfant à répétition tape mord et si à chacune de ces fois l'adulte le dénigre, le rabaisse, qu'en sera-t-il pour son avenir? Un enfant qui aura toujours été rabaissé dénigré et prit pour coupable grandira dans cette optique ci ---> manque de confiance en lui, non prise d'initiative, infériorité par rapport aux autres.
De surcroît cela ne fera que mettre en place la jalousie entre frères et sœurs "je suis mauvais ma sœur est meilleure que moi" ---> peut amener à détester l'autre, à faire naître l'envie.

Par rapport au cas cité oui c'est très bien que l'enfant vienne voir le parent pour avertir. Mais comme précisé dans mon article il faudrait in shã'a Llãh mettre les deux enfants sur le même plan et s'adresser à eux deux et qu'ils trouvent ensemble des solutions. Encore une fois les laisser agir prendre la parole plutôt que nous même vouloir tout tout et tout gérer -)
Donc pour moi en complimenter un et l'autre non, je ne suis pas favorable (pour les raisons citées ci dessus).

Après on peut échanger ma douce si tu vois des points positifs à dénigrer le "coupable" ou à le comparer à l'autre enfant in shã'a Llãh

oumkahil 18/05/2015 01:14

As salam ahleyki wa rahmatullahi wa barakatuh . Allahumma barik quels beau conseil !!!!! Je me rends compte que je suis loinnnnnnn du comote et que je suis surement la cause des reactions de mon fils je me suis retrouvé ds tes paroles soubhannAllah . Qu Allah nous facilie l education de nos depots et fasse que l on soit une cause de bien . Qu Allah t preserve hâte de lire la suite ^^

oumkahil 19/05/2015 06:53

wa fiki baraka ALLAH ))

Apprends Moi Ummi 18/05/2015 09:50

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Kahil. Et oui bien trop souvent c'est nous qui engendrons les réactions de nos dépôts Subhana Llãh
Allahumma amin ma douce
Bãraka Llãhu fik pour ta fidélité -)

Oum Adam Ummaty Shop 17/05/2015 22:25

Assalamu alayki ma soeur,

Article qui tombe à point nommé pour nous ^^

As tu lu le livre "frères et soeurs sans rivalité" de Faber et Mazlisch ? J'aimerais avoir de avis dessus...

Fi amanillah

Apprends Moi Ummi 18/05/2015 09:50

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce
Je ne l'ai pas lu mais il me semble que je l'ai dans mon dossier de formation Montessori, ça me dit fortement quelque chose

Oumsoumayoub 17/05/2015 14:48

Salemou3aleykoum oukhty al 3aziza,
BarakaLlahofiki pour cet article et cette nouvelle rubrique qui reprend un point essentiel de l'éducation. l'essentielle fait que çà soit court permet de lire plusieurs fois jusqu'à assimiler le contenu! Si tu as des liens ou le sujet est plus approfondi, je serais intéressée min fadhliki )).

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:22

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Soumayoub
wa fiki bãraka Llãh ma douce
Tu verras bien idhni Llãh en mettant en application à chaque dispute cela sera automatique et ancré bi idhni Llãh -)

oumissa 17/05/2015 14:04

As salam aleykoum ma soeur al hamdoulillah j'attendais ton article avec impatience j'ai fais mes ptite recherche depuis ton première article on m'avais déjà parler de la frustration qu'on imposé aux enfants en ne les aidant pas a mettre un mot sur leur émotions soubhanallah j'ai agi de suite avec les miens et depuis tout n ai pas rose mais presque ...
Je suis plus a l'écoute de mes enfants je leur accorde plus de temps al hamdoulillah je mapercois que le problème venait plus de moi que d'eux!
barakallah oufiki ma soeur pour ton partage qu'allah nous aident a rester constente et nous facilite l'éducation de nos dépots.
je reste connecter pour continuer a suivre tes bon conseil tu me fait pleurer ma soeur tu veux pour nous ce que tu veux pour toi allahuma barik qu'allah te préserve..bisous

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:21

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm ´Issa Subhana Llãh as-tu vu ce changement? Au final nous sous estimons nos enfants nous remettons les erreurs sur eux alors que bien souvent voire toujours le problème vient de nous!
wa fiki bãraka Llãh ma perle
Allahumma amin ma douce tu es un amour

oumowayss 17/05/2015 13:48

Asalam alaykoum , superbe article, je suis très penchée sur la pédagogie de l'enfant , le dialogue est ce qu'il y a de mieux mais encore faut il les bons outils , lol
L'enfant n'est pas un adulte en miniature, il faut comme tu le dis bien , comprendre pour mieux gérer
Baraka Allahou fiki chère oukhtynette )))) pour ce partage
Qu'Allah nous facilite

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:20

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Owayss. Exactement!
wa fiki bãraka Llãh ma perle
Allahumma amin

Oumasma 17/05/2015 13:12

Salam alayki, baraka Allahofiki okhti♥

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:20

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Asma wa fiki bãraka Llãh ma perle

OumSoumaya 17/05/2015 13:06

as salaamu alayki ukhty Oum Nour

enfin l'article tant attendu ^^ le pire c'est que en general nous savons deja tous ca mais le plus dur est de l'appliquer, alors un grand merci pr ce rappel.... a mettre en application bi idhni Llah. jattends la prochaine dispute maintenant ))

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:19

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Soumaya
Oui exactement à mettre en application
LOL je suppose que tu n'as jamais été aussi pressée d'attendre une dispute LOL

Oum ouneïss 17/05/2015 12:52

Salam alaykunna , ça tombe a pic mashaaAllah ...!!!! BaarakAllahu fikoum !

Apprends Moi Ummi 17/05/2015 16:19

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Ouneïss
wa fiki bãraka Llãh -))