Interdiction de l'IEF en marche...

Interdiction de l'IEF en marche...

السلام عليكم و رحمة الله

Pour celles qui sont au CNED réglementé, préparez-vous à ne plus y avoir le droit dès la rentrée 2014...

Lisez bien jusqu'au bout, qu'Allah nous vienne en aide...

France – Restriction de l’accès à l’enseignement à distance public

Vous vous souvenez de cet article expliquant que « l’école à domicile » allait devenir illégale pour bon nombre d’enfants? Et bien on continue d’avancer dans le domaine en France semble-t-il…

Le Centre national d’enseignement à distance est un établissement public français du ministère de l’Éducation nationale offrant des formations à distance.

Le Cned propose des classes complètes et des cours à la carte pour l’enseignement élémentaire, le collège, le lycée général, technologique et professionnel, ainsi que pour l’enseignement des élèves en difficulté à besoins éducatifs particuliers.

De nombreuses familles conservatrices y ont recours. Depuis l’interdiction du voile à l’école « de la République », le CNED connaît un certain succès auprès des musulmans de France.

Devant l’imposition de la théorie du genre (inexistante en 2014 pour le gouvernement après l’avoir défendue en 2011), des parents se sont organisés. Une organisation nommée Journée de retrait de l’école milite pour l’interdiction de cette théorie et pour un retour de la pudeur à l’école « républicaine ». Des retraits mensuels de l’école publique ont lieu depuis deux mois, malgré des menaces faites aux parents par les autorités, 17 924 enfants ont été retirés au cours de la journée de protestation de février.

D’autres parents préfèrent retirer leurs enfants de l’école publique et les inscrire au CNED pour éviter le climat impudique qui y règne selon eux. C’est ce genre de «repli communautaire» qui a incité certains députés à présenter une proposition de loi visant à interdire l’école (l’instruction) à domicile sauf cas de force majeure.Même si cette proposition de loi n’en est qu’au stade de première relecture, le CNED a pris le parti d’anticiper et de limiter les services gratuits qu’il propose aux familles pratiquant l’instruction en famille pour les motifs suivants :

Raisons médicales ;

Pratiques sportives ou artistiques ;
Déplacements professionnels des parents en France ;

Départ à l’étranger (frais à la charge des parents dans ce cas).

Avec l’accord de l’inspecteur d’académie, les familles avaient auparavant la possibilité d’inscrire gratuitement au CNED sans devoir justifier de leurs motivations. Différente de l’inscription payante toujours accessibles à tous, elle permettait notamment d’éviter les contrôles de l’inspection académique. «Les dérogations personnelles ne seront plus acceptées », précise le CNED. La phrase de conclusion des courriers envoyés aux familles qui demandaient l’inscription au CNED est tout aussi étonnante :

« Nous vous invitons donc à prendre vos dispositions pour la scolarisation de votre enfant dans son collège de secteur pour la rentrée 2014 ».

Le ton est donné...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Assalamou'aleyky oukhty ! Alhamdoulillah la proposition de loi a été retirée en date du 11 Mars. Ouuuf un grand soulagement ... J'espère que cette idée farfelue ne leur reviendra pas en tête ...
http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl13-245.html
Répondre
A
و عليك السلام و رحمة الله و بركاته Umm Eyssar Al-Hamdu li-Llãh une si bonne nouvelle de bon matin! ))
O
Salem Arlik orti en espèrent que tu vas bien inshAllah je voulez savoir si il y a un risque de d'inscrire c'est enfants en corespondance du au inspection? Pour ma part si j'en viendrais à la sa me ferais paniquer mais q´Allah nous en preserve . Puis autre sujet rien avoir avec sa que je voulais te demander je fais comment pour la newsletter je ne trouve pas j'ai beau tourné en rond dans le site mais en vain !
Répondre
O
Amine. BarakAllah oufiik orti boussah à toi
A
Allahu a'lam je ne sais pas ma perle. Les quelques sœurs en sitar que je connais ont des enfants en dessous de 3 ans ((
Ou alors elles ont fait la hijra. C'est sur que c'est une difficulté et je prie Allah qu'Il te facilite
O
Hamdu li-Llãh j'ai trouvé pour la newsletter . Na´´am le faîte que l'inspection soit faite par un inspecteur homme donc pour ma part rabattre le sitar ou par les assistante social c'est sa qui fait paniquer . Elle sont toujours à chercher se qui ne vas pas même si il n'y a aucun problème . Les sœurs font comment dans se cas la.
O
Salam alaykoum wa rahamatoullah wa barakatouh

soubhanaAllah !!!! qu'Allah nous facilite la hijra

de toute facon faut si attendre et a encor plus de restriction niveau dine petit a petit il nous prive de droit ect un jour il nous demanderon clairement choisir entre resté ici ou pratiquer notre religion Allahou mousta'ane

pour nos enfant qui sont encor en maternelle sava mais des quil auront 6ans sa sera plus compliquer ??? il risque de faire des problèmes a ceux qui font ecole a la maison ???
A
و عليك السلام و رحمة الله و بركاته Umm ´Abd Al ´Aziz!
Je n'ai pas bien saisit ta question. Tu veux savoir si concernant les inspections ça peut poser problème?
Je connais plusieurs sœurs qui ont leurs enfants qui font cours par correspondance et Al-Hamdu li-Llãh aucun souci, même avec la religion (pour le moment..)
Pour la newsletter sur la page d'accueil, dans le menu latéral droit, descends, il y a écrit "abonne toi ukhty" puis il y a un encadré ou tu mets ton adresse mail. Une fois saisie tu reçois un mail afin de valider ton inscription. (Généralement le mail est dans le courrier indésirable). Tu valides et c'est bon tu reçois à chaque publication un mail avec l'article ))
L
Salam aleikoum, c'est bien triste tout ça et tellement révoltant de voir qu'il veulent nous imposer leur éducation même au sein de nos foyers.
Incha Allah qu'Allah nous aide et nous guide pour offrir une bonne éducation à nos enfants.
Bonne continuation...
Répondre
A
و عليك السلام و رحمة الله و بركاته
J'apporte quelques précisons in shã'a Llãh. Ce qui a changé ce sont les conditions d'attribution du cned réglementé qui se sont durcies. Ce que ça change concrètement, c'est que maintenant les soeurs devront payer les cours par correspondance ( cned ou autres) et passeront les controles sociaux et pedagogiques. Alors qu'avant lorsqu'elles avaient le cned réglementé elles ne payaient rien et etaient dispensées des contrôles car l'enfant etait considéré comme " scolarisé dans un etablissement "
Vous pouvez suivre la proposition de loi ici
http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl13-245.html
Pour l'instant elle n'a pas dépassé le stade de 1ere lecture, mais les choses vont tellement vite...
O
salemaliqum
Allahumustaeen
Répondre