Combien d'entre nous...

Combien d'entre nous...

Mais quel fléau! Aujourd'hui, il est primordial pour certains, indispensable pour tous. 

On le côtoie chaque jour, on vit avec. 
Beaucoup l'utilisent à mauvais escient. Et l'ont connu de façon malhonnête, illicite. Mais cela leur importe peu. Puisqu'ils l'ont. C'est le principal non?
D'où vient-il et qu'en font-ils? Ça, ça leur est égal. 
Ils savent plutôt ce qu'ils n'en font pas.. 
 
Il est beaucoup trop dangereux. Beaucoup trop présent. Nos enfants grandissent avec lui, le voient au quotidien, s'interrogent sur lui, ses effets, ses bienfaits. 
Il domine cette dunya. Il n'a aucune règle. Aucune limite. Il croit avoir le pouvoir. Et les plus naïfs le croient aussi. 
 
Allah ne nous l'a donné que pour l'utiliser dans Son sentier et uniquement ceci. 
O combien ne l'utilisent pas pour Lui. 
O combien ne le gardent que pour eux. 
 
Et pourtant.. S'ils savaient! Il ne leur appartient pas. Oh non. Il n'est pas le leur. Malgré un nom sur une carte. Malgré un nom sur un papier. Non non et non. Ce n'est nullement leur propriété. Il leur a été confié. Un dépôt. Mais ils ne le voient pas ainsi. Et pour s'en rendre compte : à chaque sortie, est-il pour Allah? Pour Sa cause? Dans Son Sentier?
Des questions qu'ils ne se posent pas. Et même s'ils se les posaient, ils auraient honte d'y répondre. 
 
Ils le voient, ils le touchent du doigt, le palpent. Le sentent. L'utilisent. 
Le Coeur s'emballe, les couleurs se mélangent, c'est du plaisir. Du plaisir?
Il part. Il revient. Cette instabilité..
Sans cesse et toujours. C'est un mouvement perpétuel. 
 
Il est destructeur mais ils ne s'en rendent pas compte. 
Ils s'en rendront compte, oh oui que c'est certain. 
Mais ne sera t-il pas trop tard?
 
Ils connaissent sa valeur. Sa valeur? Non, ils ne la connaissent pas. Son prix oui. Car s'ils connaissaient sa valeur, ce ne serait pas au détriment de la valeur d'autres choses. 
Autres choses telles que l'amour, la sincérité, l'honnêteté, le partage... 
Un sourire. Une main tendue. Un paysage. Des fous rires. Des souvenirs...
Oui : c'est ça de la valeur. 
Et ici, il n'a pas sa place. 
 
Beaucoup en ont tellement qu'ils ne savent plus quoi en faire. Ils en ont beaucoup oui, mais ont-ils l'essentiel? 
Ils en ont beaucoup, mais ils n'ont rien. 
 
Apprenons à nos enfants à être heureux par notre religion. Plutôt qu'être riches par du matériel. Apprenons leur la valeur des choses plutôt que leur prix. La valeur d'un sentiment plutôt que le prix d'un objet. 
C'est étonnant comme une cabane en carton a plus d'effet qu'un jouet électronique. Comme un sourire surpasse toute autre chose. 
Apprenons leur que tout ce qui nous entoure dans cette dunya ne sera que faveur, ou défaveur pour al akhira, et tout en dépendra de comment on aura utilisé ces choses. 
 
Tout ceci n'est qu'éphémère. Une jolie bulle de savon. Qui malgré sa beauté peut en une seconde se briser. 
Alors que d'autres choses restent. 
 
Il croit tout racheter. Mais beaucoup ne se rachètent pas. Et bien souvent, "beaucoup" c'est l'essentiel. 
 
La plus grande des richesses n'est pas le poids de notre porte monnaie. La plus grande des richesses est ce que nous transmettons et comment nous le faisons. 
 
Certains sont tellement pauvres qu'ils n'ont que leur argent...
Et d'autres n'ont rien dans leur porte monnaie alors qu'ils sont pourtant très riches. 
 
Mais au final... Combien d'entre nous sont réellement riches?... 

« Le fils d’Adam ne quittera son Seigneur au jour de la Résurrection jusqu’à ce qu’il soit interrogé sur cinq choses : sur sa vie à quoi l’a-t-il consacrée, sur sa jeunesse dans quoi l’a-t-il passée, sa fortune d’où l’a-t-il acquise et dans quoi l’a-t-il dépensée et ce qu’il a fait de ce qu’il connaissait » [Authentique par At-thirmidi]

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

oum hadjer 07/10/2014 13:15

soubhana allah comme il est facile de se perdre dans cette dounia
aujourd'hui les parents ne communiquent plus avec leurs enfants car ils pensent que l'école les éduque l'ecole prepare les enfants a travailler plus en tant qu'esclave ..........

Apprends Moi Ummi 07/10/2014 15:24

Exactement Subhana Llãh et aisément...
Ce n'est pas pour rien que scolariser ses enfants dans les écoles non musulmanes est interdit...

Umm edya 07/10/2014 07:14

Asselem aleykhi oukti... Aid mabrouk, Takabel Allah mina wa minkoum wa ghfir lana wa lakoum.. MAGNIFIQUE ton article Allah i berek!!! Barak ALLAH ou fik...

Apprends Moi Ummi 07/10/2014 09:17

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh Umm Edya taqaballa Llãhu mina wa minki
Jãzaki Llãhu khayran
wa fiki bãraka Llãh

Oum Mohammed 06/10/2014 22:01

Salam w 3alyki oukhty, baraka Allah oufik pour ce rappel benefique. je partage si tu le veux bien!!

Apprends Moi Ummi 06/10/2014 22:03

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ukhty
wa fiki bãraka Llãh na'am tu peux encore partager pas de souci mdrrr

oumselmân 06/10/2014 16:31

As salam arliki oukhty

Oui c'est vrai soupranAllah , barakallahofiki pour cet article.
Au faite, est ce que ce blog est uniquement pour les soeurs ou je peux faire montrer certains articles à mon mari?

JaizaikAllah o kheiran.