Concours d'écriture : "Maman"

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes soeurs,

Cela fait bien longtemps qu'un concours n'a pas eu lieu. Aujourd'hui, pour une occasion particulière (ou non), je vous propose un tout nouveau concours, avec des modalités très différentes de d'habitude...

Concours !

concours d'écriture

Le thème du concours est très simple et se résume en un mot : MAMAN.

Parce que nos mamans sont très précieuses et importantes dans nos vies, nous allons, à travers ce concours, les mettre en avant.

Sous forme textuelle, vous devrez écrire un poème, une poésie, une nouvelle, un calligramme... en commentaire. Un texte dédié à VOTRE maman.

Modalités de participation du concours

  • Toute femme peut participer, peu importe son lieu de résidence (les gains seront envoyés en France Métropolitaine). 
  • Une seule participation par personne
  • Concours du lundi 28 octobre au dimanche 3 novembre 2019 inclus
  • 3 participations seront désignées par un jury 
  • Les noms des gagnantes seront annoncés en fin d’article le lundi 4 novembre. Elles devront prendre contact avec moi par mail pour me communiquer leur adresse.

Ebook "Maman"

En fin de concours, toutes les participations seront réunies dans un ebook, gratuit, qui sera libre de lecture et de partage. Les participantes pourront s'opposer à ce que leur texte soit présent dans cet Ebook, sans justification. Le but est d'honorer nos mamans à travers ce support, et de ne jamais les oublier peu importe les circonstances. 

Gain du concours

  • Les 3 gagnantes choisiront le livre de leur choix parmi mes 4 ouvrages : "Ma soeur ta vie ton épreuve", "mes douces pensées", "le quotidien d'une mère imparfaite" et "ensorcelée"

A vos claviers ! N'hésitez pas à partager le concours, plus nous serons nombreuses, plus nos mamans seront mises à l'honneur ! 

Les gagnantes sont Noura, Umm Jouhayna et Sophie ! Elles remportent chacune l'ouvrage de leur choix.

Bravo à toutes ! 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oumsoumayoub 04/11/2019 15:07

Hommage à la femme qui a porté mon corps et mon âme, qui m'a nourri d'amour, et qui m'a protégé lorsque la vulnérabilité de l'âge, expose aux dangers de ce monde.

Même si aujourd'hui, ma mémoire m'a trahi en m'autant les doux souvenirs d'une mère et de son enfant. Ton souvenir est dans mes veines. Je suis imprégnée de toi, et je ressens un immense devoir de gratitude envers toi. Un doux devoir que d'obéir à Allah, afin de sauver nos âmes et se retrouver dans la demeure éternelle.

Je suis ta chaire, ma chère maman.
Ton livre s'est fermé. J'espère pouvoir t'offrir quelques lignes du mien...

HKM 03/11/2019 23:30

Oummi, celle qui souffre pour ses enfants,
Celle dont la patience n'a d'egal sur cette terre,
Celle dont l'amour pour ses enfants est extraordinaire,
Oummi, l'unique maman qui nous aime tant.

Maman, tu as été le nid qui m a accueilli lors de ma conception,
Tout au long de ma vie dans ton bidou, j ai senti ton coeur aimant,
A ma naissance, Tu as été celle qui m'a nourrie en tout temps,
Ma survie au quotidien a été pour toi la seule et unique obsession

Maman je ne te le dis pas assez souvent,
Je t'aime malgré tout ce qui s'est passé entre temps,
J'aimerai que toi et moi on se dise les choses qui nous hantes
Pour que toi et moi on se pardonne pour pour toujours.

Ma maman,
Mon amour

Ma maman,
mon trésor

Ma maman,
Au grand coeur

Ma maman,
Je t'aime fort

Oum Anas 03/11/2019 21:24

As salam alaykoum


OUMMI.....

RAHMATULLAHI عALAYKI

16 ans que tu nous a quitté
Mais je ne t oublierai jamais....

N ayant pas profité ensemble ici bas
Jespere que l on se retrouvera fil akhira ....

9 enfants , tu as eu
Quel courage pour une maman malade....

Qu Allah عazzawajal fasse de ta tombe un jardin parmis les jarfins du paradis et non un fossé parmis les fossés de l enfer.

Une partie de moi sest en allé....

RAHMATULLAHI عALAYKI YA OUMMI !

umassia 03/11/2019 20:40

AMAN...

Auprès de toi j'ai grandit, auprès de toi j'ai appris, bercée par ton odeur,
Un doux regard de ta part suffit pour me faire oublier mes malheurs,
Tu m'a offert ton temps, tu m'a cachée tes peines
Tu as sacrifier de ta vie pour embellir la mienne,
Et dans mon insouciance, je t'ai causé du tort,
Je t'ai blessée par mes dires et peut être plus encore,
Tu as était indulgente et aimante, tu te préoccupe de mes soucis
Dans tes bras je trouve encore du réconfort même si j'ai grandit,
Tu nous as tenu compagnie et a tes cotés je vais rester
Envers toi j'ai une dette que je ne pourrais rembourser
J’espère te satisfaire.

Oum Ishaq 03/11/2019 20:20

Ma chère maman,

Ma Mounette comme j'aime tant t'appeler,

Je te remercie pour tout ce que tu m'as apporté,

Je suis fière de l'éducation que tu m'as donnée,

Et même si nos chemins ont divergé, même si nos idéaux parfois se heurtent, et que la distance se fait sentir,

Je sais que tu seras toujours là pour moi,

Et moi toujours là pour toi.

Trop de pudeur m'empêche de te dire suffisamment je t'aime,

Je t'aime du plus profond de mon coeur.

Mes pensées vont vers le Très-Haut, qui j'espère un jour te mènera vers le vrai bonheur...

ZINA 03/11/2019 18:54

Maîtresse, cuisinière, femme de ménage,
Elle fait de nous des enfants pieux et sage
Je veux pour elle la meilleur des récompenses
Jamais elle n'a été absente

Elle m'a fait découvrir l'école à la maison
Elle nous a supporté toute les saisons
Son cœur est emplie de bienveillance
MashAllah elle en a de la patience

Primaire, collège, lycée
Elle s'est pliée et abaissée
Pour nous offrir la meilleur des scolarités
Tous les soucis se sont transmit
Sur ses cheveux qui ont blanchis

Je ne la féliciterai jamais assez
Pour tout le temps qu'elle a laissé
Je ferai d'elle mon modèle
MashAllah ma mère c'est la plus belle

Bravo à toi
si tu passe par là
Ta fille qui t'aime <3

Sophie 03/11/2019 17:14

Maman,
ma maman,
Celle que j'aime tant.

Sans aucun doute, tu es la première à m'avoir aimée.
Sans aucun doute, tu es la première que j'ai aimée.

Je te demande pardon maman pour le mal que j'ai pu te faire,
la tristesse que j'ai pu te causer, les soucis que j'ai pu provoquer.

C'est depuis que je suis mère, maman, que je sais qui tu es vraiment,
et que je t'admire autant.
Tu es une femme forte maman. Tu as traversé tant d'épreuves amères, vu partir tant de personnes
qui t'étaient chères. Et pour tes enfants, tu es toujours restée le point de repère.

Tu es une mère douce et aimante et jamais je n'ai manqué de rien. On ne s'est pas dit beaucoup de mots tendres dans la famille, mais vos preuves d'amour se trouvaient dans chaque instant de notre vie.

Je te remercie maman pour le bonheur que tu m'as apporté, pour les valeurs que tu m'as inculquées.
Pour avoir été celle que tu es, pour avoir su allier douceur et fermeté, pour ne jamais nous avoir délaissés.

Maman je t'aime et sache que ma religion, de toi ne m'éloignera jamais.

C'est depuis que je suis mère, maman, que je réalise combien tu m'aimes vraiment.
Tu es sans aucun doute la personne qui m'aime le plus sur terre, parce que nul ne peut aimer plus qu'une mère.
Je sais que je ne pourrai jamais te rendre à la hauteur de ce que tu m'as donné, mais je ferai de mon mieux pour au moins essayer.

Justine 03/11/2019 16:39

MAMAN sa n’est pas été toujours facile , j’ai compris beaucoup une fois devenue maman moi aussi tu n’as pas eu la vie facile beaucoup de violence et de tristesse loin des tiens loin de ta terre Aujourd’hui el hamdoullilah reconvertie Allah nous a apaiser nos cœur et réunis tu vieillie, je grandis encore une fois on se sépare mais cette fois ci kheir InchaAllah bientôt tu retourneras dans ta terre et moi ailleurs vivre mieux ma foi ne t’inQuiète pas même loin si il le faut je m’occuperai de toi

Nadia 03/11/2019 15:55

Maman,
Un mot simple à écrire et pourtant bien compliqué à expliquer. Tellement de choses à dire à ton sujet que les mots me manquent
Femme de caractère à la fleur de l'âge, tu as dû quitter tes proches et traverser la méditerranée pour fonder ta vie de jeune mariée.
À peine la vingtaine et tu as su faire preuve de maturité, donner naissance à 4 beaux-enfants a été ta plus grande fierté.
Sans cesse, tu nous répètes "j'ai quitte ma famille, mais auprès de vous, j'ai retrouvé un trésor inestimable".
Le manque de tes proches se ressentaient et me peinaient
Mais comment consoler l'éloignement du cœur ?
Patience et persévérance on été ta source d'approvisionnement.
Comme tu me l'as toujours répète "Benti sache que c'est par la patience et ton obéissance à Allah que tu atteindras tes objectifs".

Maman, je te dédis ses quelques mots pour te dire à quel point je t'admire pour ce que tu as enduré.
Oummi je t'aime.

Umm Jouhayna 03/11/2019 14:36

Ma plus belle etoile c'est eteinte.
Ma vie a pris un goût amer, je t'ai vu partir mais je n'ai rien pu faire.
Allah en a décidé ainsi.
J'ai beau essayé de contenir mes larmes mais rien y fais.
Je ne peux expliquer ma peine, c'est dure de me mettre en tête que je ne verrais plus ton sourire.
Ce sentiment de croire que tu es encore là me fais tellement mal.
Je murmure dans mes prières des dooas pr toi.
On me dit d'être forte mais je ny arrive pas, incomprise je me sens.
J'aimerais tant te serrer fort dans mes bras une dernière fois, t'embrasser et te dire que je suis désolé pour mes maladresse.
J'ai encore besoin de toi, il m'arrive de t'appeler et de m'écrouler en repensant que tu n'es plus là...
Tes affaires sont toujours là poser tel quel.
Je ressens ce besoin de sentir ton odeur, de me dire qu'une partie de toi est toujours là.
Tel est le décret d'Allah, on se retrouvera biidni Allah ????????
Je souffre ummi, cette épreuve est si dure à surmonter.
Je t'aime maman wallahi je t'aime, j'ai mal, je pourrais écrire pendant des heures pour que tu sache que pour moi t'es la plus importante, mon pilier, mon exemple..
Ma vue se floutte, mes yeux inondés de larmes je te laisse sur ses quelques mots..
Qu'Allah ezzawjel te préserves des châtiments de la tombe et de l'enfer.
Qu'Il t'accordes le paradis et qu'Il t'eleves en degrés ????????
In shaa Allah on se retrouvera ♥️????

Umm Maryam 03/11/2019 14:34

Maman, ce doux qualificatif qui sonne faux.
Maman, j’aimerais tellement t’aimer à la hauteur de ce mot.
Maman, cet incompréhensible sentiment.

Maman, pourquoi ce terme normalement si plaisant me déplaît .
Maman, pourquoi ce terme normalement si rassurant m'angoisse.

Maman, j’aurai tellement aimé connaître une vraie maman.
Maman, j’aurai profondément voulu t’aimer comme une maman.

Maman, une maman, c’est un fonctionnement, une survie, un instinct.
On peut être une bonne maman, sans enfanté.
On peut être une mère sans être une bonne maman.

Maman, je rêve souvent de toi, même adulte, pas dans mes songes mais seulement perdue dans mes pensées.
Je rêve de ton amour,
De ton soutiens,
Je rêve de ta douceur,
De tes câlins.
J’imagine ce bien être, car je n’ai pas connue cela, maman.

Je ne t’en veux pas MAMAN, ce ńest pas de ta faute, on ne peut pas changer la nature.
Ne m’en veux pas MAMAN, ce ńest pas de ma faute, on ne peut pas forcer les sentiments.

J’espère, mes filles, que vous, vous m’appellerez toujours MAMAN, avec tous ce qu’il contient.

Être Maman c’est un cadeau du créateur, une amanah, un poid inestimable.

Mes filles, je vous aimerais d’un amour sans fin.
Je vous protégerais jusqu’à la fin de ma vie.
Je vous promets d’être une maman. Bi idhn illah taala.

Naudin 03/11/2019 13:41

Un amour inexplicable et nouveau, nul amour n'est comparable à l'amour d'une mère. Aimé une partie de sois, veiller à ce que tout va bien,à en perdre le sommeil parfois. Protégé cette être cher et l'aimer plus que sa propre vie. Une mère est à l'écoute et bienveillante, mais avant tout une femme forte. Une femme qui dira que tout va bien et qui passera ton bonheur avant le sien, qui souhaitera te protégé quoi qu'il en soit. T'apprendre à marcher, tomber mais surtout à te relever, à te dire de ne pas lâcher et à toujours t'encourager. Il est pas facile de voir son enfant grandir et s'éloigner, voir son enfant confronté aux épreuves, aux souffrances qui remplissent ta vie.. Mais malgré tout elle sera la et même en t'éloignant elle t'ouvrira ses bras avec miséricorde à ton retour. N'attend pas d'avoir des regrets, toute personne finira par partir de cette terre et rejoindre son créateur. On perdra tousses des amies, des proches... Mais personne n'est prêt à perdre sa mère, alors sois la pour elle, appel la, répond à ses appels et n'oublies pas que si elle s'inquiète pour toi c'est qu'elle t'aime, n'oublie pas que toi aussi insha Allah tu seras un jours parents, que toi aussi tu auras ses craintes et cette tristesse quand tu veras ton enfant s'éloigner, donne lui de ton temps et n'oublie pas de lui dire que tu l'aimes car elle ne l'a jamais oublié et ne l'oubliera jamais.

Apprends Moi Ummi 31/10/2019 09:03

Un jour...

... Elle est conçue, Grâce à Allah. Logée dans un studio class, elle mange elle dort elle nage. Elle sent parfois comme une douce caresse. Ou une voix tendre. C'est la charmante dame!

Un jour...

... Elle naît, Louange à Allah. Elle ouvre ses petits yeux, et tombe nez à nez avec la charmante dame. Elle la regarde, l'observe. Depuis le temps qu'elle en a entendu parlé, c'est le moment de la rencontrer! Et là, il se passe un truc.. Inexplicable! Ravie de ce petit tête à tête. A cet instant elle ignore que la charmante dame l'accompagnera bien longtemps, in shã'a Llãh. La charmante dame est tendre!

Un jour...

... Elle grandit. Elle dit ses premiers mots. Elle fait ses premiers pas, et commence à marcher. Mais elle tombe. Et pour mieux se relever, la charmante dame lui tend la main. Elle l'aide beaucoup, même si pour elle, c'est simplement normal. La charmante dame communique avec elle, elle est la seule à parler son même langage et la comprendre!

Un jour...

... Elle devient enfant. Elle voit le monde des grands. De son point de vue, c'est juste effrayant. Mais la charmante dame la rassure en lui disant qu'elle est là, et qu'aucun ne lui fera du mal. Très protectrice la charmante dame!

Un jour...

... Elle devient adolescente. On se moque d'elle. On lui fait du mal. Elle est parfois la risée de ses camarades. Parce qu'elle n'est pas comme eux. Elle rentre chez elle, en pleurs. La charmante dame la console. Lui dit de ne pas pleurer. Qu'elle est plus forte que tous ces autres. Beaucoup plus forte. Et qu'à elles deux elles vaincront. Courageuse la charmante dame!

Un jour...

... Elle devient jeune femme. Elle découvre, apprend, et comprend des choses. Mais Peut être pas tout. La charmante dame l'accompagne. Et l'aide dans son raisonnement, son avancée. Elle se sent apaisée. Rassurée. Elle n'a rien à craindre. La charmante dame lui donne la main, elle ne pourra pas tomber. Quel bel exemple la charmante dame!

Un jour...

...Elle embrasse l'Islam. Elle se met à dos la terre entière. Sa famille. Ses amis. Tout le monde sauf... La charmante dame! Elle l'aide. L'encourage. La soutient. La charmante dame est plus que tolérante.

Un jour...

... Elle devient épouse. Elle découvre ce bonheur de partager sa vie à deux, dans l'islam qu'elle a embrassé. La charmante dame est un peu loin par la distance, mais toujours présente par les sentiments. Elle l'aime tant qu'elle ne pourra jamais l'oublier.

Un jour...

... Elle devient maman. Elle est heureuse. Ça lui prend beaucoup de temps. Mais pour rien au monde elle n'oublierait la charmante dame. Même si elles se voient peu, elles s'appellent chaque jour. Son nouveau statut de maman l'a fortement rapprochée de la charmante dame

Et puis un jour..

Un jour la distance se fait sentir. Les tensions s'installent. Les reproches s'accumulent. La charmante dame change. Elle ne comprends pas, ou plutôt ne comprends plus. Les épreuves, elles les ont bravées ensemble. Désormais, Elle les bravera seule, avec sa foi. Elles se sont aimées à deux. Elles n'avaient pas besoin de plus. Elles avaient tout. Tout, ou presque...

... Un jour,

La charmante dame ne répond plus au téléphone. La charmante dame ne vient plus. La charmante dame l'a accompagnée durant une bonne partie de sa vie. Mais aujourd'hui, la charmante dame n'est plus là.

Elle essaiera, elle aussi, d'être une aussi bonne charmante dame que celle qu'elle a connu. Même si elle ne pourra jamais l'égaler...

Quand viennent les regrets, bien souvent, la charmante dame n'est plus là...

Allah ne nous a accordé qu'une charmante dame dans notre vie. Une seule.. Et pas une de plus

Oum salma 31/10/2019 08:05

Maman maman, toi de qui m'a mise au monde, tu es restée éveillée alors que tu étais épuisée. Tu m'as nourris, habillée, coiffée malgré mes pleurs. Tu m'as inventé des chansons, tu m'as fait danser, rire, et même pleurer de rire.

Maman maman tu m'as fait des gâteaux chaud à peine sorti du four lorsque je rentrais de l'ecole, des jus plein de vitamines pour l'hiver, des plats du pays pour qu'on sache d'où l'on vient, des desserts de toute sorte.

Maman maman tu ne dormais pas alors que je m'amusais dehors tard, tu as pleuré la nuit alors que j'étais dehors, tu as pleuré mais je ne comprenais pas.

Maman maman tu étais contente lorsque j'ai changé, lorsque je me suis couverte, tu étais contente le jour de mon mariage, le jour de mon accouchement.

Maman maman je me suis rapprochée de Notre Seigneur et maintenant c'est moi qui pleurs. Je pleurs car tu ne veux pas changer tu t'obstines, je pleurs car tu m'acceptes mais tu ne me comprends. Je pleurs car tu te moques de mon vêtement et tu ne me comprends pas. Je pleurs car tes mots me blessent. Je pleurs car nous aimons Notre Seigneur mais pas de la même manière.
Je pleurs car je t'aime et veux le meilleur pour toi.

Maman maman je prie pour qu'on se retrouve ensemble la haut, au plus haut degré. Maman maman il n'est pas trop tard, non il n'est pas trop tard.

Maman maman je sais que je n'y peux rien car ce n'est pas moi qui décide. Je ne perds pas espoir, non je ne veux pas désespérer. Il n'est pas trop tard, non il n'est pas trop tard.

Oum safiya 28/10/2019 20:22

Maman,
Rien qu'à penser à toi j'en ai jes yeux larmoyants, j'ai 39 ans, 3 enfants, et pourtant j'ai besoin de toi si souvent.
Tu connais mes épreuves, mes maux, et malgré ta maladie grandissante, c'est pour moi que tu t'inquiètes souvent.
Qu'Allah me pardonne pour toutes les fois où je tai causé de l'angoisse et qu'Il te récompense pour toutes ces fois où la nuit tu l'as passée à prier pour nous....
Tu me demandes pardon à chaque fois que tu me sollicites mais comment ? Si seulement je pouvais te rendre le millième et bien plus encore de ce que tu m'as apportée.
Maman, Allah m'a éprouvée par ce mal mais toi plus encore car tu en subis aussi les conséquences.
Je te souhaite le paradis ma oummi, et me souhaite d'être aussi forte que tu me l'as montrée pour mes enfants, tu es mon modèle, mon coeur vibre pour toi, ce n'est pas un hasard si tout notre entourage t'aime tu es d'une telle générosité, dune telle empathie, toujours prête à aider....
Qu'est-ce que je taime ma maman tant aimée...

Hajare 28/10/2019 13:21

A toi, ma douce mama,
Tu es si belle lorsque tu es ... toi-même.

Si belle quand tes yeux reflètent les murmures de ton âme, si belle quand ton sourire exprime la joie de ton cœur , si belle quand ton regard s’imprègne du sentiment qui l’emporte , si belle quand tu me regardes en silence , et que ce regard me dit milles choses , si belle quand tu fermes tes yeux et murmure à Dieu à quel point tu souhaites être à la hauteur, si belle quand ton regard conte les mémoires du passé, si belle quand tu ne mets pas cette barrière quand tu n’essayes pas de cacher ce qui te préoccupe , si belle quand tu dis ce que tu penses d’une manière douce, si belle quand tu laisses la joie et l’émotion te transporter, si belle quand tu laisses ta lumière éclairée , ne te cache pas , enlève ce paravent qui obscure tes pas , soit toi-même .. tu es si belle de cette façon, soit toi-même , telle une rose expose toi, montre à quel point tu es douce et tu veux le bien pour ton prochain, montre à quel point tu es forte et patiente et montre que oui des fois la faiblesse te prend, mais comme tu es belle quand tu avoues que oui parfois tu peux faiblir, n’ai surtout pas honte, tu es si belle lorsque tu es ... toi-même. Je ne t’en veux pas tu sais, ni moi ni mes frères, nous savons à quel point tu souhaites être à la hauteur, et tu l’es ! Tu souhaites cacher le manque de notre père mais saches que tu n’y es pour rien et qu’au contraire, quand lui obscurcissais nos pas... toi, tu venais les éclairer !

Nora 28/10/2019 08:42

Je me souviens de tes mains dans mes cheveux bruns, des nattes que tu me faisais avant d'aller prier. Je me souviens de l'adhan retentissant dans ton salon, de cette radio toujours à demi allumée. Je me souviens de ta voix m'ordonnant de me réveiller, m'obligeant à me lever de ton canapé. Ton salon, tes sedaris, ton odeur je m'en souviens. Nous n'avions pas besoin de lumière pour nous éclairer, ta douce piété suffisait. Je me souviens aussi, de tes nuits d'insomnies, de tes crampes douloureuses et de tes inquiétudes. Je me souviens de ta phrase préféré, à chaque raillerie un : "C'est pas grave" tu rétorquais. Je me souviens de ta sagesse : à chaque médisance, tu changeais de sujet. Ta gentillesse, ta générosité je m'en souviens. Ô combien de ta main tu m'a nourri, Ô combien tu m'as logée. Avec les années tu es devenue mon repère, celle chez qui je me réfugiais, mon échappatoire, ma mère. T'apercevoir regarder ton feuilleton suffisait à m'apaiser, je me souviens de nos fous rires devant la télé. Je me souviens de nos blagues qui ne faisaient rire que nous, de tes moments d'absence et des dialogues de sourd. Une semaine sans te voir et j'en étais fiévreuse, lorsque je partais loin de toi je n'étais pas heureuse. Tu m'as bercée, écoutée, consolée avec chaleur. Je me souviens de ma tête posée sur ton épaule confortable. Large et solide, à ton image. Mes yeux ont toujours été larmoyants en te voyant, car je pensais au jour où tu t'en irais nous laissant. Ce jour est arrivé. Souvent je prie pour rêver de toi, car les quelques instants où je t'aperçois en songe tu es pleine d'amour et de sérénité. Je regrette nos moments d'ambiance et de stress durant les mois de ramadhans. Je regrette de ta cuisine son odeur et sa saveur. Je regrette tes djellabas, tes foulards et tes sorties au marché. Je regrette les jours de pluies dans ton salon grignotant, tes pêches Melba et ta glace qu'elle gourmande..Tes 10 cafés qui s'enchaînaient dans une journée et tes gâteaux à l'ananas si parfaits.
Six beaux enfants pieux qui prient désormais en ta faveur. Je suis la petite dernière et tes enfants mes frères et sœurs. Mère de sang ou mère de cœur, je me souviens de moi étant enfant me confondant. Tu étais tata Zouzou mais je t'appelais toujours maman.

Oum mes bb 29/10/2019 23:40

C'est magnifique

Oummoussa 28/10/2019 07:55

Maman,
M Ma sha allah
À Attentive
M Merveilleuse
A Attentionnée
N Naturelle

Peut-important le nombre d’adjectifs te qualifiant jamais je ne pourrais te rendre ne serait-ce qu’une contraction endurée pour me faire connaître ce conte de fée à tes côtés. Je t’aime

Oumabderahman 28/10/2019 07:02

Maman
C est un mot qui revient tellement
Quand je suis heureuse c est avec toi que je veux partager ma joie
Quand je suis malheureuse c est toi que j appelle
Cependant je ne te livre pas ma tristesse,
Je veux seulement tenter d oublier ma peine en t écoutant,
Car effectivement ta voix m' aide à m évader ne serait ce que quelques instants, de mon chagrin
Je refuse de t informer quand je vais mal, je sais que tu aurais aussi mal que moi et il n en est pas question, voyons...
Maman, j ai compris ce que tu représentes quand à mon tour je suis devenue mère.
Merci, merci et encore, merci....
À jamais, merci maman

OUM Saafiya 28/10/2019 06:36

Au lieu d'avoir une maman aimante, souriante, et présente,
J'ai une maman absente et ignorante

Au lieu d'avoir une maman apaisée dans son foyer,
J'ai une maman angoissée, sous les dettes, prête à être expulsée

Au lieu d'avoir une maman qui mange à sa faim le ventre plein
J'ai une maman qui survit, le frigo vide 3 feuilles de salades, 10 kilos en moins

Au lieu d'avoir une maman en parfaite santé qui fait tout ce qu'elle veut quand elle le veut
J'ai une maman qui perd ses dents, les poumons tâchés, qui tient comme elle le peut

Au lieu d'avoir une maman qui aime la vie,
J'ai une maman qui veut en finir avec ici

Au lieu d'avoir une maman avec de simples problèmes,
J'ai une maman alcoolique qui ne veut plus qu'on l'aide

Pendant que beaucoup se plaignent à critiquer leur parent, toujours regarder ailleurs l'herbe est bien moins verte c'est évident.

On dira toujours alhamdoullillah de ce bien que l'on ne voit pas
Rien ni personne ne peut sauver Hormi Allah et la doua