Témoignage : mon accouchement à domicile

As-salamu 'alaykum wa rahmatu Llãhi mes soeurs,

L'accouchement... Certaines apprécient, d'autres moins. Une soeur a accepté de témoigner aujourd'hui, témoignage qui m'a émue car très touchant Allahumma barik. Un accouchement à domicile ? Elle nous raconte tout ! 

Témoignage : mon accouchement à domicile 

accouchement à domicile

As-salãmu ‘alaykum wa rahmatu Llãhi ukhty, peux tu te présenter ?

Wa alaykum salam wa rahmatullah wa barakatuh. Je fais le choix de rester anonyme espérant que mon témoignage puisse être bénéfique en préservant mon égo in sha Allah. El hamdu lillah je suis donc une soeur, parmis les soeurs, une femme parmis les femmes. 29 ans aujourd'hui, mariée, 3 enfants en éducation informelle.

Quand tu as apprit ta deuxième grossesse, avais-tu ce projet d'accouchement à domicile ?
Oui.

Ce projet était-il réfléchi ou est-il venu subitement ? Quelle a été la cause ?

C'est un projet qui me tenais à coeur déjà pour mon premier enfant mais le manque de soutient de mon époux, compréhensible et justifié.. la peur de l'inconnu.. m'a conduite à l'hopital. Je suis d'avis que la suite d'une grossesse est un accouchement à domicile.. là où tout à commencé lol, dans le cas où bien entendu la grossesse se déroule bien et que la maman n'a pas de pathologie qui nécessiterait une intervention particulière par le corps médical à l'accouchement.. Rien de profondément réfléchi, plutôt une sorte d'évidence. Plaire à Allah, se suffire de Lui, s'en remettre à Lui et Lui seul. Vivre ce moment intime, en toute intimité, libre de mes pratiques et mouvements..

Jour J, comment cela s'est il déroulé ? Ça a duré longtemps ? Qui t'a accouchée ?

Les contractions douloureuses ont commencé vers 6h du matin, de légères douleurs semblables à celles des menstrues, puis se sont intensifiées jusqu'à la délivrace, au alentour de midi. J'ai accouchée seule, mon époux a été présent au moment de l'expulsion, il a été mon soutient psychologique, m'a encouragé au moment où le cercle de feu me plongeait dans une panique totale... ce moment où tu sais que tu vas souffrir mais que t'as pas envie de souffrir lol... le mental joue énormément.

Comment t'es tu organisée pour ce jour ? La pièce, l'ambiance, enfants ou non ?

Je ne savais pas du tout dans quelle condition/position j'allais accoucher, par précaution j'ai préparé le lit : une bache, une vieille couette, et des allaises. Je n'ai rien fait d'autre de particulier, pour moi l'accouchement est un évènement à la fois simple, naturel et suffisant en lui même... pas de bougies parfumées ou ambiance sonore de fond si c'est ce que tu veux savoir lol ; des duas, du Coran, des dattes et de la concentration. Mon enfant était présent, mon époux l'occupait tant bien que mal, on peut dire que nous avons vécu ce moment en famille.

Quel a été ton ressenti, tes émotions durant l'accouchement ? As-tu eu une crainte ?

Étant donné que j'avais déjà vecu un accouchement je savais à quoi m'attendre. J'entendais ou lisais souvent que le deuxième accouchement est plus rapide que le premier, ça n'a pas été le cas pour moi ; j'ai eu le malheur de croire à cette légende du coup j'ai ressenti de la colère en voyant les heures passées mais très vite le besoin de concentration pour gérer les contractions reprenait le dessus. Le fait aussi d'avoir mon premier enfant toujours allaité dans les pattes, malgré toute la bonne volonté de mon époux, m'a légèrement agacé à certaines reprises. Concrètement j'avais besoin d'être dans ma bulle, et dans ma bulle y'a de la place que pour moi. Je n'ai pas eu de crainte particulière, j'avais fait le choix de m'inscrire à l'hôpital au cas où les choses tourneraient au vinaigre et qu'il aurait fallu intervenir en urgence.. j'étais prête à appeler le samu ou les pompiers.. mais bien avant et au delà de tout ça je comptait sur Allah, Son pouvoir, Sa grandeur... la seule cause de ma sérénité.

La question que l'on se pose toutes : comment gérer la douleur ?

Comme je l'ai mentionné plus haut c'est une question de mental et de concentration.. visualiser son col qui s'ouvre, gérer sa respiration, être à l'écoute de son corps.. et pour avoir vécu un deuxième accouchement à domicile par la suite je concluerai même maintenant que la seule façon de gérer la douleur, c'est de l'accepter.

Quelles ont été les points positifs et les points négatifs dans cette aventure ?

Les points positifs sont tout ceux qui font rêver, je confirme ils existent : un moment intense et rempli d'émotions vécu en toute intimité et dans une liberté totale... Ce moment où j'ai eu mon bébé dans les bras, que le co allaitement s'est installé naturellement sans attendre, le tout sous le regard ému de mon époux qui avait réceptionné le bébé... c'est juste mag,ifique. Le point négatif je n'en voit pas.. si tu as possibilité bien sûr d'avoir un relai en cuisine, ou un micro onde sinon faudra te remettre aux fournaux de suite et là tu penseras très fort au joli plateaux fades de l'hopital.. ! Ah oui et la paperasse administrative....... une galère dans le cadre d'un accouchement non assisté... mais ça c'est l'after de l'aventure ;)

Quelles différences as-tu ressenti par rapport à un accouchement à l'hôpital ?

Lorsque j'ai accouché de mon premier enfant j'étais convaincue que ça s'était bien passé : voie basse, position gynécologique, épisio... la routine habituelle quoi (pour eux). Durant le travail : monitiring, touchés vaginaux, installation de perf... tout plein de truc inutiles finalement, mais ça je l'ai compris qu'à mon deuxieme accouchement. J'ajoute d'ailleurs que j'ai eu une déchirure à mon accouchement à domicile (c'est souvent l'angoisse des mamans), qui m'aurait vallu 2 points d'après une sage femme qui m'a osculté juste après. J'ai opté pour plus naturel : cataplasme d'argile verte et jambes fermés.. tout est rentré dans l'ordre sans problème.

Un petit mot pour les lectrices qui seraient intéressées mais qui ont des craintes ?

"Préserve Allah et Il te préservera ! Préserve Allah et tu le trouveras dans ta direction ! Lorsque tu demandes, demande à Allah et lorsque tu sollicites le secours de quelqu’un, sollicite le secours d’Allah. Sache que si toute la communauté se réunissait pour te faire un quelconque tort, ils ne pourront te faire un quelconque tort qui ne soit déjà prescrit par Allah à ton détriment. Sache que si toute la communauté se réunissait pour te faire un quelconque bien, ils ne pourront te faire un quelconque bien qui ne soit déjà prescrit par Allah à ton avantage."

bãraka Llãhu fiki ukhty pour ce témoignage riche, puisse Allah t'en récompenser grandement et préserver ton foyer !

Amin wa ajma3in.

Avez-vous déjà entendu parler de l'accouchement à domicile ? L'avez-vous déjà vécu ?

{Et pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Soraya 29/04/2019 10:08

⁦❣️⁩الله أكبر