Concours remporte ta formation Ummacademy : les participations !

 

Chère Maman, La rentrée des classes approche et je dois te confier un grand secret. J'ai préféré te l'écrire pour que tu prennes le temps de me relire et de lire entre mes lignes. Que tu prennes le temps de me comprendre et de t'ouvrir car je dois te faire part d'une nouvelle qui va changer ma vie et surtout celle de tes petits enfants. Cela fait plusieurs années que je me documente, me questionne, demande conseil sur un mode d'enseignement différent de celui de l'école. Il s'agit de l'instruction en famille. J'ai éduqué mes enfants jusqu'à présent alors je continue? Oublions les carcans, les classes surchargées, les programmes inexistants. . Tu sais maman l'école n'est plus la même qu'à ton époque et malheureusement le niveau s'est dégradé. Grâce à Allah, ce merveilleux outil qui est internet m'a permis de découvrir une super Oummi qui a crée un site www.apprends-moi oummi.fr .Je t'invite à le découvrir afin de lever le voile sur cet inconnu. Tu pourras y parcourir son univers, ses partages.. ( Qu'Allah la préserve ainsi que sa famille) . Grâce à Allah avec de l'organisation et de la volonté on peut arriver à faire beaucoup de choses. Je sais Maman ça ne sera pas facile tous les jours mais comme le dis Jean-Jacques Rousseau: " La patience est amère mais son fruit est doux". L'instruction en famille c'est tout simplement la liberté, l'amour, le respect, la bienveillance. Tous les ingrédients qui font que les enfants apprennent sans s'en rendre compt e ou aime apprendre en comprenant. Aujourd'hui nous avons tous les outils pour nous aider et nous encadrer dans cette aventure. Je veux que toi ma Chère Maman, tu m'encourages et me réconforte car ça ne sera pas toujours facile mais le résultat sera in sha Allah un bonheur infini. Je t'Aime

Participation 1

Aujourd'hui mon fils, je vais te raconter une histoire, la mienne, celle par laquelle tout a commencé... Il était une fois, une maman parmi tant d'autre, une maman pour Allah, ta maman à toi, lorsque tu étais dans mon ventre je pensais déjà au déroulement de ta vie future... je méditais beaucoup sur le monde, et m'inquiétais de savoir comment tu allais survivre parmis cette jungle humaine.. J'ai donc commencé à lire, m'informer sur l'éducation et je me suis rendu compte que l'école fait à la maison serait beaucoup plus épanouissant pour nous, et beaucoup plus instructif... ce que je ne savais pas, c'est que je serais en difficultés par apport à notre entourage... J'ai longtemps dialogué avec jedda, abi, khalti... mais tous étaient contre moi car ils pensaient que j'avais tore et avaient peur que je ne supporte pas ton énergie, te souviens tu quand jedda me disait : "ti croi qti une mitresse ? Aya mi le a licoule ti viras si mieu pour son diveloupement du la tete et ta li vacances quand il y pas la", puis j'ai eu un temps ou je n'en parlais plus... car j'appréhendais les réactions celles d'être pointé du doigt... au mois de février est venue le moment des INSCRIPTIONS... je me suis battu avec douceur pour pouvoir imposer mon avis, abi pensait tellement que j'étais dans l'erreur malgré les preuves des mashayrs qu'il a même voulu quitter la maison... J'étais dans l'impasse, j'ai beaucoup invoquer Allah de me faciliter et Il m'a répondu aisément... j'ai dut, pour sauver mon mariage, aller t'inscrire derrière la maison à 50m, la maitresse n'a pas voulu te prendre prétextant que tu étais né qu'au mois de janvier, j'ai donc dut faire une demande de dérogation qui a été rejeter, et pour finir toutes les écoles privées de la ville étaient au complet... abi, voyant tout cela, fini par me dire : "je pense qu'il vaudrait mieux faire l'école à la maison... et puis après tout j'ai fini par lire et écouter tes preuves, tu as raison, je t'encourage à instruire notre enfant, j'aime ta façon d'être pédagogue, peut être qu'on m'aurait élevé de cette manière j'aurai aimé l'école, lire, le fait que je déteste étudier rend l'apprentissage de la religion assez complexe et je ne veux pas de ça pour popoyo..." Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ! Non, non, je ne peux pas te promettre ça (ah ah), je peux simplement songer à t'entendre dire "apprends moi ummi", cela signifierait que je peux m'engager a continuer l'instruction en famille mais surtout que tu es ÉPANOUI, et que l'échange d'amour flâne entre nous, tendrement, ta maman qui t'aime ❤

Participation 2

Lettre à ma mère

Je t'aime beaucoup maman, tout ce que tu as fait pour nous repasse tous les jours devant mes yeux,qu' Allah te récompense.
Aujourd'hui je t'écris cette lettre et j'ai bien conscience que je m'adresse à madame l'institutrice qui a derrière elle 40 ans de carrière et qui a enseigné à des générations.
D'ailleurs je n'oublierai jamais quand j'avais 8ans et que j'étais en classe avec ma oummi devant moi mais en institutrice, oummi à la maison et dès qu'on arrive à l'école oummi met son tablier blanc et se transforme lol!!! Plus le regard doux de maman mais une institutitrice assez stricte, difficile à intégrer l'idée mais bon je n'avais pas trop le choix, je faisais avec..

Maman, madame l'institutrice, aujourd'hui et après plusieurs années d'étude et une carrière prometteuse, j'ai décidé de tout arrêter pour répondre à un besoin vital " ne pas passer à côté de ma vie de ummi".
Aujourd'hui c'est ca mon projet et mes enfants me le demandent tous les jours "Apprends- moi-ummi".
On entend souvent parler du proverbe qui dit que la maman est une école et tu l'étais pour nous qu'Allah te récompense .
Aujourd'hui moi aussi je veux le faire pour Mohamed et Ahmed, je mettrai le tablier blanc mais RIEN QUE POUR EUX.

Maman aujourd'hui , je veux mettre ce tablier blanc pour que le futur de la oumma soit meilleur, pour que cette génération soit meilleure, pour pas regretter dans 20 ans l'éducation de mes enfants .
Pour des projets si importants, j'ai la totale conviction que déléguer à des inconnus est une grave erreur.

Il y a quelque chose que je t'ai jamais dit, quand j'étais toute petite j'étais trop triste de rester avec d'autres personnes quand tu allais travailler et j'étais la plus heureuse quand t'étais en arrêt maladie parceque je pouvais te voir.

Aujourd'hui je suis mère et par la grâce d Allah et sa grande sagesse, le fait d'avoir eu une mère qui travaillait était une grande cause pour que je tienne à éduquer mes enfants autrement.
Tous ceci sera dans ta balance de hassanettes in chaa Allah ma chère ummi.
J'espère que tu vas m'assister pédagogiquement et bien sûr émotionnellement comme tu l'as toujours fait.

Je t'aime maman.

Participation 3

Ma très chère soeur Je voudrais te parler un peu de l'école à la maison. ... Chemin que j'ai pris malgré moi mais dans lequel l'épanouissement de chacun est à son comble... Lorsque mon grand a eu l'âge de rentrer à l'école "maternelle" , ALLAH a mis sur mon chemin des soeurs, des perles... et nous avons débuté cette aventure ensemble macha Allah. Par la miséricorde d'Allah puis leur compagnie, jai decouvert ce "phénomène " à l'époque assez marginal, j'ai lu les avis de nos grands savants... Mon petit coeur est rentré dans un tourbillon. .. une tempête... beaucoup de larmes face à ce choix, famille, belle famille, mari, tout ce monde à convaincre. ... Que faire ? Suivre ce chemin tracé pour tout le monde, mélanger mon petit trésor à une masse d'enfants évoluant dans une culture que je cherchais à fuir? Ou assumer mes croyances, les vivre pleinement et entamer mon combat pour l'instruction à la maison? Avoir le bonheur d'entendre "apprends moi ummi"... J'attendais l'approbation de son père, car impossible pour moi d'entamer cette aventure sans son consentement. Al hamdoulilah, par Sa grâce, son abi a accepté la veille de la rentrée c'est alors que l'aventure commença. Voilà qu'il a maintenant 14ans (et 4 frères et soeurs) , tout se passe bien par la Grace d'Allah, biensure ce n'est pas un long fleuve tranquille mais plutôt un nouveau defi quotidiennement. Que de souvenirs, de fierté, de profondeur dans nos relations. Ma soeur, il y aurait tellement à ecrire.. je pourrais faire un livre pour tenter de te convaincre d'enlever tes enfants de cette école et de faire quelques efforts pour les instruire dans l'obéissance à Allah, l'amour et l'affection. Fi amanillah

Participation 4

Voici ma participation bismmilah :) Mon petit chat Tu te souviens ? Tes premières interrogations ? Oummi ! Qu'est ce que c'est? Oummi dit moi? Oummi c'est quoi? Oummi apprends moi !? Oui ...apprends moi oummi ! Mon enfant avec l'aide d'Allah, c'est avec ta oummi que tu apprendras, c'est avec ta oummi que tu t'epanouiera, c'est avec oummi que tu auras la liberté de poser toutes tes questions et y trouver tes réponses en dehors de quatres murs ... oui à la mer ou dans la nature ... Mon enfant, dans mon ventre, tu étais protégé. Tu en es sorti et je ne veux pas te lâcher. Mon enfant, tu sais, oummi a étudié, mais oummi n'a pas travaillé. Certain m'ont jugé, certain m'ont disputé " tes études sont perdues et ne te servent à rien tu as tout gâché " Mais mon enfant, moi je t'attendais. Je t'attendais pour tout te donner. Je souhaitais que mes connaissances soient utilisées dans ce qui plaît à notre Créateur bien aimé. Aujourd'hui, j'ai l'occasion mon grand bébé d'allier mon amour pour toi, mes années passées à étudier et mon service dans la voie de notre Seigneur bien aimé. Car te donner, te former, c'est te préserver, et c'est espérer être une cause pour ta guidée. Tu es prêt?

Participation 5

As Salamu 3Aleyki
Cher Sœur,
Ce message s’adresse à toi, tu es une mère et donc comme toute mère tu veux par-dessus tout préserver ton enfant de tout mal extérieur tel une lionne qui protège ses lionceaux.
Je t’écris ces quelques lignes pour te parler de l’IEF autrement dit l’école à la maison.
Oui l’école à la maison, c’est-à-dire instruire ton enfant toi-même selon tes propres moyens, Ne me fais pas les gros yeux ! tu en es capable, certes tu vas t’arracher les cheveux mais ce sera pour la bonne cause !
Certains de diront que tu es folle, que tu es inconsciente et que tu es bizarre, tu ne seras certainement pas comprise par tes proches, par ta propre famille pourquoi ? parce que tu ne suis pas la masse tel un mouton et que tu ne fais pas comme TOUT LE MONDE.
L’école à la maison te permettra d’apprendre à ton enfant à son rythme,
Ne dit pas que tu n’en es pas capable, toute mère est capable d’instruire son enfant.
Alors soyons honnête, oui il y a des moments où ton enfant va te rendre chèvre, oui il y a des jours où tu seras sur le point de baisser les bras, oui il y a des moments où tu te parleras à toi-même et que tu diras « FAITES DES GOSSES !». Mais oukhtii dit moi qu’est-ce qui est facile dans la vie ? la grossesse est difficile, l’accouchement est difficile, l’allaitement est difficile et l’éducation est et seras difficile. La personne qui te dira que l’éducation est facile n’est pas encore née.
Alors oukhtii tu préfère choisir la facilité et confier l’éducation de ton enfant à quelqu’un d’autre que toi ?
Sa ne te fait pas peur que ton enfant apprenne maintes et maintes choses qui contrediront notre belle religion ? et sa ne te fait pas peur de rendre des comptes sur cela ?
Chère sœur, rien n’est facile mais quand on veut plaire à notre Seigneur on doit s’efforcer et persévérer malgré la difficulté.
Alors qu’est-ce que tu attends ? Lance toi ! ton enfant a soif d’apprendre et quel meilleur professeur pour son enfant que sa propre mère ? aucun ! Car tu connais ton enfant mieux que tout le monde !
Je ne te cache pas qu’au début sa seras dur mais une fois que ton enfant y prendra goût il te dira par lui-même, apprends-moi Ummi !
Et quand il sera grand tu pourras être fière de te dire que par la grâce d’Allah tu as réussi à lui offrir une bonne éducation.
Tu pourras dire à toutes ces personnes qui te prenais pour « folle » que tu as été capable d’instruire ton enfant malgré les obstacles que tu auras rencontré, et ton enfant te dira Merci.
Alors sans plus attendre rejoins la team IEF et dégaine ta plastifieuse on s’arrachera les cheveux ensemble !
As Salamu Aleyki cher sœur.
Umm A.

Participation 6

Lettre à toutes les mamans, J'ai le cœur tellement serré de savoir que la rentrée approche. Je n'ai jamais autant détesté la rentrée depuis que je suis maman. Et pourtant durant mon enfance je l'attendais avec impatiente. J'ai le cœur serré de savoir que bientôt je vais devoir interrompre leurs sommeil tous les matins. J'ai le cœur serré de savoir que bientôt je vais devoir les ''presser'' afin de ne pas être en retard. J'ai le cœur serré de savoir que bientôt je vais devoir les laisser 6h entre les mains d'adultes non bienveillants. J'ai le cœur serré de savoir que bientôt je vais devoir atténuer leur tristesse face à des choses qu'elles me rapporteront. (Lors d'un anniversaire en classe: ma fille 4ans:''non merci maîtresse je ne mange pas de bonbons'' la maîtresse : ''Je m'en fiche tu les prends et tu en fais ce que tu veux!''). J'ai le cœur serré de ne pas savoir comment se passent leurs journées en classe. J'ai le cœur serré de les savoir dans une classe en surreffectif. J'ai surtout le cœur serré de savoir que bientôt nous aurons moins de temps ensemble. Bref, je ne suis pas heureuse et elles non plus. L'école à la maison reste ma seule et unique alternative, néanmoins je vais devoir faire quelques sacrifices pour que vous soyez heureuse. Et ça, ça n'a pas de prix. Je reste sur ce mot de la fin. ''personne ne passe par hasard dans ta vie. Tous ont quelque chose à t'apporter'' Shaykh Al- Islâm Ibn Taymiyy Apprends-moi ummi fait parti de ces personnes. ❤️ Sachez mes Amours, que par la grâce d'Allah je vous donnerai un bel avenir

Participation 7

Chers parents, Je vous écris cette lettre pour vous annoncer une (bonne) nouvelle. En tant que parents aimants et bienveillants, vous savez que l'on veut le bien et le meilleur pour son enfant. Cette notion est cependant très aléatoire d'un parent à un autre car elle dépend de beaucoup de choses (croyances, expériences, âge, environnement, culture, éducation etc). Jusqu'à aujourd'hui, vous avez (toujours) respecté mes choix même si ça n'était pas les votres, même si vous ne les compreniez, et même si vous n'étiez pas convaincu par leur issue future. Cela est une grande qualité surtout quand il s'agit de son enfant car on veut le meilleur, on voit qu'il ne prend pas le chemin voulu, et malgré cela on le laisse faire ses choix plus ou moins librement. Cela dit, je sais que vous avez remarqué que ces choix qui sont les miens font ma joie au quotidien, malgré certaines "difficultés" qui sont moindres. Aujourd'hui, c'est moi qui suis devenu maman de 3 enfants, qu'Allah les préserve. Et je veux le meilleur pour eux avec la permission d'Allah. Comme vous, vous avez voulu le meilleur pour moi. J'ai essayé de rentrer dans le moule en mettant mes enfants à l'école publique une année puis privé une année, mais je n'ai jamais été apaisée à 100%. Avec l'école, les enfants sont fatigués, énervés, contrariés. Parfois, ils ne sont pas compris, ni même écouté. Cette année, cela a joué sur leur motivation pour aller à l'école. Ils ne voulaient plus y aller bien que cela se passait bien une fois à l'école. Tout de même, cela est révélateur de quelque chose. Quelque chose à ne pas laisser passer : le bonheur, l'épanouissement de son enfant. C'est pour cette raison, l'épanouissement de mes enfants, que j'ai décidé de les instruire moi même. Nombreux sont les avantages : - les enfants n'ont pas à se lever tôt le matin; - Ni les enfants ni les parents sont stressés par le coucher (il faut dormir parce qu'il y a école demain) et le lever (on va être en retard); - Les petits de la fratrie qui ne sont pas encore scolarisés, n'ont pas à être réveillé puis sorti; - Ne pas être obligé de sortir en période de froid ou temps pluvieux; - Les maladies contagieuses sont évitées par la volonté d'Allah; - Des liens se créent entre le parent et l'enfant; - L'enfant aime apprendre et en redemande car il est dans un environnement bienveillant; - Tout ce qui est violence, et comportement inadapté sont évités, de même que les mauvaises fréquentations et leurs effets néfastes. Vous pouvez vous même rechercher sur internet les bienfaits de ce mode d'instruction. Voilà chers parents, je vais instruire mes enfants avec la permission d'Allah et si un jour l'un d'eux me dit "apprends moi ummi" alors il se pourrait que le pari soit gagné ;)

Participation 8

C'est sous forme de poème que j'ai décidé de t'écrire, je ne savais pas comment m'y prendre a vrai dire, toi qui m'a portée, élevée, aimée, j'avais si peur de t'en parlé, qu'aujourd'hui avec mes deux garçons, je souhaitais faire l'école a la maison, bien sur beaucoup d'interrogation et de freins, mais c'est un si beau chemin, décider de leur enseigner par choix, de peur d'etre prise pour une renégat, leur transmettre l'essentiel et les valeurs, loin du superflus et des rancœurs, garder ses enfants sous ses yeux, n'y a t'il pas plus merveilleux, leur épargner le stress de l'école, les mauvaises fréquentations et les maitresses parfois un peu folles ^^ les maintenir dans son giron, c'est ça le "fait maison" je sais que ce sera dur, entre pleurs et murmures, mais quand l'intention est saine, comment les peines seraient elles vaines? et quel meilleur moteur, pour une maman au grand coeur, que de les entendre dire a peine sortit du lit, "apprends moi ummi!"

Participation 9

Mon enfant,

Tu n'es pas encore de ce monde et déjà je m'inquiète pour toi.

De savoir que tu seras complètement dépendant de moi me terrifie et parmi les obligations que j'ai envers toi il y a celle de t'accorder une bonne éducation.

Mon tout petit, plus on avance dans le temps et plus les troubles se font grands et toi tu es - si Allah le veut - l'adulte de demain et il est de ma responsabilité de te préparer à affronter ce monde.

J'aimerais que tu sois quelqu'un de pieux et un amoureux de la science.

Que tu aies soif de savoir, que tu prennes tes décisions avec clairvoyance et que tu ne sois pas quelqu'un qui s'arrête à l'apparence des choses mais cherche à connaître leur réalité.

Pour cela ne dit-on pas que l'on est jamais mieux servi que par soi-même ?

Comment pourrais-je m'emporter contre le fait que tu suives une méthodologie qui ne me convient pas si j'ai l'occasion de t'enseigner moi-même et que je ne le fais pas ?

Il ne s'agit pas de te dire que j'aurais réponse à tout mais tant que je le pourrais je veux t'instruire en famille.

Je veux faire en fonction de la personne que tu es, non l'inverse, et veiller à ce que tu comprennes plus que tu apprennes.

Je t'ai porté, mis au monde et allaité. En toute humilité qui plus que moi est le mieux placé pour t'offrir un cadre d'éducation bienveillant ?

Bien entendu je ne m'attends pas à ce que ce soit un long fleuve tranquille mais je veux me donner les moyens de t'offrir le meilleur en me formant car comme je l'ai lu un jour : « Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être bien fait ».

Et si tu ne comprends pas mon choix, que tu plonges ses petits yeux dans lesquels je m'imagine déjà me perdre des heures durant dans les miens en me disant : « T'y es bien allée toi, regarde ce que tu es devenue ».

Mon amour tu sais, certaines choses nous impactent plus profondément que ce que l'on croit mais est ce que, parce que la miséricorde de ton Seigneur est immense, je te jetterais du haut d'une falaise sous prétexte que j'ai survécu à une telle chute des années auparavant ? Et c'est à Allah que l'on demande la bonne fin.

Alors j'espère, si parfois tu oublies les raisons de mon choix, si tu es en colère de ne pas connaître l'excitation de la rentrée des classes ou si tu voudrais seulement faire comme les autres, j'espère que tu liras et reliras ces mots.

Que tu sauras ou que tu te rappelleras à quel point je t'ai aimé avant même ta naissance d'un amour qui ne cesse de grandir de jour en jour.

Que tu comprendras que j'essaye, autant que je le peux, de te préserver et de faire au mieux pour toi.

Que tu auras la certitude que je suis avec toi et non contre toi et que jamais je n'ai voulu te rendre triste.

Et si jamais notre façon de faire te convient parfaitement, que tu comprends mon choix et l'approuve, si chaque journée d'apprentissage te ravit et que pour rien au monde tu ne souhaiterais que j'ai fait autrement.

Alors j'espère que tu reliras ces mots et que lorsque tu sentiras en moi du doute ou de la fatigue malgré tout le mal que je me serai donné à les cacher, j'espère alors que tu viendras vers moi avec un sourire à me faire fondre et que tu me diras comme un encouragement : « Apprends moi ummi ».

Ta maman qui t'aime.

Participation 10

Mon cher enfant, pour toi j’écris cette lettre :

Bali, petit coin de Paradis
Petits déjeuners sous les bananiers
Au petit matin, nager avec les dauphins
Surfer et se balader dans des havres de paix
Vivre dans les rizières, Se laver dans les rivières

Malaisie, coup de cœur de l’Asie
Les merveilleuses randonnées en pleine foret
Les Orang outans, tellement attachants
Trop de bol on a vu des lucioles !
L’atmosphère apaisante de la jungle luxuriante

Singapour, Ville de la culture et de l’amour
Boire un chai dans un little india en pagaille
La coupole dorée de la grande mosquée
Les jardins sur la baie nous ont fait chavirer
Arab street tellement cosmopolite

Japon, un grand tourbillon
Manger des sushis tous ensemble dans notre lit
Méditer sous les cerisiers
Jouer au samourai et gagner des batailles
Ecouter un morceau, à Tokyo

Thailande, la plus belle des offrandes
Quel beau voyage tous ces visages
De l’encens, les rues, embaumant
Jouer sous des cascades d’eau, avec des éléphanteaux

Voici ce que l’école à la maison a été
Pour toi mon fils cette année
Un vent de liberté
Tu as appris bien plus que ce que j’attendais

Je n’ai qu’une Envie
Que tu continues à me dire « apprends moi ummi »
Je veux que tous ces pays t’aient ouvert l’Esprit
A mon avis
C’est un pari réussi.

« Et c’est où ummi l’année prochaine, Si Allah nous y emmène ? »

Lettre à mon fils que j’aime
De retour de notre voyage autour de l’Asie

Participation 11

As salamu aleyki, ma très chère Moi,

Et oui c’est Moi qui m’adresse à moi-même. Oui je sais, je conçois que ça peut paraître étrange, mais il fallait que je le fasse. Et tu sais pourquoi je le fais, sinon tu ne bougera pas !!!

Par quoi devrais-je commencer pour te convaincre que cette formation Ummacademy est faite pour nous ?

Tu en doutes fortement mais je sais que TU en es capables !!!

La vie n’est pas facile, tu te sens débordée, c’est normal car tu es seule avec les enfants mais Al hamdulillah par la Grâce de Allah tu t’en sors ma sœur. Regardes ce que tu as appris à tes enfants jusqu’à aujourd’hui, ils sont débrouillards, éveillés, curieux et ils aiment apprendre.
Tu as trop longtemps laisser l’éducation Nationale apprendre à tes enfants des choses que tu aurais pu partager avec eux. Ne commets pas la même erreur avec tes deux dernières.

« Apprends moi ummi !!! Apprends moi Ummi !!! » tu t’imagines quand tes deux petites perles te diront ça sans cesse. Tu imagines à quel point tu seras fière et heureuse d’enseigner à tes enfants.

Oui je sais il faut être patient et parfois tu ne l’es pas parce que tu es épuisée. Mais Allah sais ce que tu peux supporter et dis toi que si Le Tout Puissant t’as accordé des enfants, c’est que tu es capable de les éduquer de A à Z.

Cesses de te mettre des freins ! Avances ! Forges-toi car tu es un exemple, un pilier, si tu flanches ton foyer flancheras avec toi.

Tu dis souvent à tes enfants que dans la vie, à chaque épreuve même si elles sont parfois difficile, on apprend. Suite à chaque leçon, qu’on ait tord ou raison, que l’on gagne ou que l’on perde, on subit une évolution, on est comme des Pokémon. On mûrit et on se transforme en quelqu’un de meilleur.

Il est donc tant pour Toi, euh….. Pour Moi, euuuuuhhh …….je veux dire pour nous ( oui parce que je suis toi mais moi aussi hein) de se lancer et d’éduquer à 100% mes amours.

Ne doutes plus de toi, tu es une maman formidable !

Alors apprends moi Ummi ❤️

Participation 12

Ma très chère Maman,

C’est avec beaucoup d’émotions que je t’écris cette lettre.
J’ai rédigé énormément de courriers dans ma vie, mais celui là est probablement le plus difficile et le plus important de ma vie.

Tout d’abord je tiens à te remercier Ma Très Chère Maman, pour tout l’amour que tu m’as donné, pour tout le cœur que tu as mis à faire de moi ce que je suis aujourd’hui. Et je suis bien consciente que cela n’a pas été de tout repos pour toi.

Si je t’écris aujourd’hui, c’est pour te faire part d’une décision très importante que j’ai prise.

Comme tu le sais déjà, j’essaye d’assumer au mieux mon rôle de mère au quotidien.

Lors de notre dernière conversation je t’ai évoqué mon malaise face au système scolaire actuel. Je t’ai expliqué que les programmes scolaires sont régulièrement revus à la baisse et que plus les années passent, plus le niveau scolaire des enfants baisse aussi.
Les classes sont de plus en plus surchargées et les inégalités sociales, culturelles, intellectuelles se creusent à une vitesse affolante.
Les enseignants sont moins performants et ont moins de patience face aux élèves dits « différents ».
Pourtant, chaque enfant est différent et chaque enfant a un potentiel incroyable d’apprentissage.
Malheureusement, le système actuel ne donne pas de chance aux élèves qui n’entrent pas dans leur cadre, et cela donne des enfants non épanouis, mis de côté et sous estimés.

Comme tu le sais, ma très chère maman, je m’interroge beaucoup sur l’avenir de mes enfants et je leur souhaite la meilleure des réussites, sociales, religieuses, familiales mais aussi scolaires.
Et j’ai à cœur que mes enfants puissent accéder aux savoirs tout en étant épanouis, enthousiastes, sereins.
J’éprouve aussi le désir de voir mes enfants évoluer dans leur apprentissage de manière naturelle et personnalisée.
Malheureusement, tous ces critères je ne les retrouve pas dans le système scolaire classique.

C’est pourquoi Ma Très Chère Maman, j’ai décidé de scolariser mes enfants à la maison et d’être moi-même leur maîtresse.
Je sais que cette décision va te surprendre, et peut être même te mettre en colère.
Alors s’il te plaît Ma Très Chère Maman, je te demande juste d’ACCEPTER……
ACCEPTER mon choix,
ACCEPTER que mes enfants n’aillent pas à l’école
ACCEPTER que mes enfants aient une autre façon d’apprendre
ACCEPTER que je ne sois pas la Merveilleuse Mère que tu as été pour moi…..

S’il te plaît Ma Très Chère Maman, je te demande de prendre un temps de réflexion avant de me contacter et de prendre du recul par rapport à cette décision.
Et je t’invite à te rendre sur le site "apprends-moi ummi", où tu pourras avoir un aperçu de ce que l’on peut faire avec ses enfants quand on les scolarise à la maison.

Au plaisir de te revoir et de te prendre dans mes bras……

Je t’aime de tout mon cœur….

Participation 13

Ya Allah une fois de plus je me tourne vers toi,
Face à mes doutes, face à mes choix,
Je sais que Tu seras la pour moi,


Comme lorsque j’ai pris ma décision,
De l’école à la maison,
Vers le chemin le plus droit mes enfants iront,


J’ai besoin d’aide pour instruire mes cinq enfants,
Apprends-moi oummy, expliques moi oummy, oummy on fait comment,
Je suis parfois perdue, Aide moi à gérer mon temps,


De l’ainé au dernier chacun ses différences,
Découverte, amusement, à chacun sa bienveillance,
Il me fallait les clés pour acquérir de la patience,


Créer autour d’eux un climat serein,
Une famille unie dans le bien,
Ou chacun sera sien,


Sur le chemin d’être « moi »
Sur le chemin d’être « droit »
Sur le chemin de la « foi »

Participation 14

Lettre a ma soeur de sang...


Chaque matin, on se lève avec oummi
Une nouvelle journée commence
J'apprend tranquillement sans stress et à mon rythme..

Eh oui , j'ai 4 ans !
Mais je ne vais pas à l'école.
Oummi à PRÉFÉRÉ me garder avec elle...
Voulez vous savoir ?
Je suis heureuse comme ça.
Grandir au côté d oummi, abi et de mon petit frère.
J'ai des vacances quand j'en ai envie et pas d'heure de levée imposé chaque matin.

Je suis un dépôt qu' Allah à confié à mes parents alors ils ont le devoir de me donner le meilleur des enseignements.
Quel meilleure récompense que d'enseigner à son enfant...
Oummi fait le pleins de hassanat inshaa Allah.
L'apprentissage à la maison est bien meilleur qu'à l'école: pas de pression, ni punition , un gain de temps et un apprentissage avec maman...
Chiffres , lettres, formes , quran : APPREND MOI UMMI !!!!

Participation 15

BismiLlahi ArRahmani ArRahim Assalam 3alaiki wa rahmatoLlah wa barakatouh oukhty Comment vas tu ? Je reviens vers toi par rapport à la discussion que l’on a eu, t’es tu décidée pour le choix de l’école de tes enfants ? Comptes-tu les mettre à l’école publique ou leurs faire l’école à la maison ? Je te propose de lire mon courrier qui in shaa Llah pourra t’aider dans ton choix. Si je te dis : « Je m’appelle Mehdi et je mets du rouge à lèvres » ou « Je suis Laurence et j’ai deux mamans », ou encore « Je suis un garçon et je porte une robe », tu penses à quoi ? Que nous sommes sur un plateau TV dans une émission du type « c’est mon choix » et tu aurais tout faux car tout cela se passe dans une salle de classe où on bourre le crâne de nos chères têtes blondes. Non contents d’être assaillis d’images d’hommes et de femmes dénudés un peu partout, que ce soit à la TV, dans la rue ou les magazines, le seul endroit que l’on pensait préserve est attaqué à son tour. Il n’y a pas si longtemps encore, une amie me racontait qu’à son retour d’école, son fils lui avait dit « Maman, je ne veux plus être un garçon ! Je suis une fille ». Est-ce une remarque innocente d’enfant ou le fait qu’on lui enseigne à l’école qu’on ne nait ni homme ni femme mais que l’on choisit son genre ? C’est pourquoi ma chère soeur, j’ai choisi, pour ma part, de faire l’école à la maison à mes deux petits bouts, qui, je suis sûre, sont très heureux de ce choix. On passe de super moments ensemble, à apprendre, tout en s’amusant. On va à leur rythme et contrairement aux salles de classe où la maîtresse n’a pas le temps de se diviser pour s’occuper personnellement de chaque bambin, moi, je peux passer de l’un à l’autre et prendre le temps de les écouter et répondre à leur demande et ce en fonction de leur capacité d’apprentissage. De plus, on concilie cours à la maison et à l’extérieur, on peut à loisir se rendre dans une fôret pour ramasser des feuilles afin de leur apprendre les saisons, où se rendre dans une ferme ou un verger afin de les familiariser avec la nature et les animaux. Et l’interaction avec les autres enfants dans tout ça, me diras tu ? Il suffit de les amener au parc, dans une aire de jeux où ils pourront côtoyer des enfants de leur âge, ou même de les amener voir des amis de la famille. En choisissant l’école à la maison, tu les préserves non seulement de ce monde à la dérive mais tu passes également de super et mémorables moments avec tes petits. Et je suis sûre que si ton fils savait ce que l’école de Marianne enseigne comme décadence et dépravation, il te dirait sûrement, tout en empoignant ton jilbab « apprends-moi Ummi ! ». En espérant t’avoir aidé dans ta prise de décision, j’espère que tu seras aussi heureuse que je le suis de faire l’école à la maison. Appelle-moi si tu as d’autres questions, et si jamais tu veux voir comment se déroule la classe à la maison, n’hésite pas à passer avec ton fils in shaa Llah. Tu verras, on s’amuse bien ! Salam 3alaiki wa rahmatoLlah wa barakatouh

Participation 16

As Salem alikoum ma sœur
J’espère que tu vas bien 
Je voulais te parler d'une belle valeur
Quelque chose de certain

L'école à la maison
C'est que du bon 
Tes enfants sont proches de toi 
Ils écoutent ta belle voix

Les enfants d'aujourd'hui
Ne se respectent plus
Ils ne sont pas épanouis 
Vous les voyez dans la rue

Les tableaux émantés 
Les craies oubliés
Chacun fait se qu'il veut 
Ils jouent avec le feu

Et les professeurs
N'ont plus de discipline 
Ils sont auteurs 
De leurs classes chagrines

Alors qu'avec toi
Ils seront comme des rois
Vous vous amuserez
Et ils seront préservés

Ce sera des années de bonheurs
Tous en choeur
Nous aimons être libre
C'est un bel équilibre

Tes enfants te demandent  "Apprend-moi Oummi !"

Participation 17

Salem ma très chère sœur,

Je voulais partager avec toi une nouvelle recette qui je suis sûre va beaucoup te plaire, je vais la tester quotidiennement dès la rentrée pour devenir une véritable experte !!!

Pour les ingrédients:

Beaucoup d'amour,
un zeste de motivation,
Quelques cuillerées de connaissances théoriques.

Pour la préparation :
Commencez par invoquer Allah, faire taire son perfectionnisme et profitez de chaque minute de bonheur dans l'accompagnement de ses enfants !!!

Tu l'as sûrement deviné : voilà c'est décidé je me lance dans l'aventure de l'école à la maison !!! Cela fait deux ans maintenant que j'en parle, mon petit tigre souffre, le voir chaque matin pleurait pour ne pas aller à l'école me fend le cœur et je sens bien que cet état n'est pas passagé. Mon expérience de représentant pour les parents d'élèves m'a ouvert les yeux sur les difficultés que rencontrent les familles dans leur relation avec l'école. Les enfants ne semblent pas épanouis dans ces structures tellement impersonnelles où souvent l'agressivité et la compétition les éloignent de leur nature saine. Lorsque mon amie enseignante a démissionné en janvier dernier, j'ai pris conscience que l'école n'était plus ce qu'elle était et que nos enfants ne devaient plus pâtir des incohérences de ce système. Je me lance donc, après une longue réflexion et dans l'espoir de voir mon petit tigre renouer avec le plaisir de l'apprentissage. J'ai découvert le site "Apprends moi oumi" qui est une véritable mine d'informations sur le sujet et m'accompagnera inchallah dans cette aventure. Je t'invite à le visiter je suis sûre qu'il va te plaire. Je te tiendrais informer très vite des résultats de la recette. J'espère te voir bientôt pour t'en parler de vive voix. Je t'embrasse.

Participation 18

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aba 19/08/2018 19:47

As salam alayki jai envoyé mon texte aujourdhui comme cetait jusqu'au 19 aout ..
Jespere quil passera et sera mis sur le site
Barakallahufiki

Apprends Moi Ummi 19/08/2018 20:20

Wa‘alaykum assalãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma sœur
Oui je prends les participations jusqu'à minuit in shã'a Llãh