Apprends Moi Ummi

L'osthéopathie et l'enfant

L’ostéopathie est une médecine manuelle qui vise à diagnostiquer et traiter par la main les restrictions de mobilité de tous les tissus du corps. Ces restrictions de mobilité pouvant influer sur le fonctionnement des structures du corps humain et donc, par-là, perturber l’état de santé.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE :

La séance d’ostéopathie commence par un entretien poussé avec le patient permettant à l’ostéopathe de cerner les indications et les contre-indications éventuelles à une séance d’ostéopathie.

Les tests précis permettent ensuite au professionnel de déterminer avec précisions les structures en restriction de mobilité.

Le bilan ainsi réalisé va permettre à l’ostéopathe de corriger ces restrictions de mobilité par des techniques douces, adaptées à chaque patient.

OSTÉOPATHIE ET NOURRISSON :

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs. Les cranes des enfants nés par césarienne n’ont pas été modelés par les contractions utérines et manquent de souplesse.

Un bilan ostéopathique permet de déceler des tensions crâniennes, un manque de mobilité de certaines pièces osseuses pouvant justifier de différents troubles tels que :

  • Régurgitations
  • Coliques
  • Pleurs incessants
  • Otites, rhinites à répétition
  • Troubles du sommeil
  • Difficulté à tourner la tête…

1 à 3 séances, selon l’enfant, permettent d’améliorer ces troubles.

QUAND CONSULTER ?

Ostéopathie et petite enfance :

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

  • Sommeil perturbé
  • Affections ORL
  • Excitation
  • Digestion perturbée, constipation

Ostéopathie et scolarité :

L’enfant décrit comme ne tenant pas en place, rêveur, manquant de concentration, dyslexique, surdoué… trouvera une aide dans le traitement ostéopathique.

Ostéopathie et colonne vertébrale :

Les troubles de la statique chez l’enfant sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps. Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes, seront déterminées par un diagnostic ostéopathique spécifique. Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux. La collaboration avec d’autres professionnels de santé est parfois nécessaires.

Ostéopathie et orthodontie :

Le suivi ostéopathique lors du traitement orthodontique permet d’optimiser celui-ci et d’améliorer le confort de l’enfant, et ainsi mieux supporter le port de son appareil.

L’appareil orthodontique entraine des contraintes sur les structures crâniennes qui peuvent provoquer :

  • Maux de tête
  • Maux de dos
  • Vertiges
  • Troubles visuels
  • Difficultés de concentration
  • Modification de l’humeur

L’ostéopathie ne prétend pas tout soigner, tels que les fractures, maladies organiques, infectieuses ou génétiques, mais peut aider au bien être sur beaucoup de choses.

Et vous mes douces, avez-vous déjà consulté une ostéopathe pour vous ou vos enfants ? Cela s’est-il avéré bénéfique ?

{Pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article