Exercice : la relaxation avec visualisation d'une image mentale

As-salãmu ‘alaykum wa rahmatu Llãhi mes perles !

Difficile de canaliser l’énergie d’un enfant ! Et pourtant il existe quelques solutions...

Lorsque notre loukoum a été diagnostiqué intellectuellement précoce, nous nous sommes interrogés sur « comment le calmer ». Et là, nous sommes tombés sur une technique de relaxation transmise par le docteur Anne Gramond.

La visualisation d’une image mentale est une technique de relaxation : elle consiste à visualiser un refuge dont l’évocation mentale permet de retrouver une sensation de calme et de sérénité. Cette technique est très intéressante pour les enfants précoces qui sont très visuels et possèdent de très bonnes capacités d’imagination.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s’isolera au calme, seule, avec l’enfant. Il sera assis. On débute, en parlant clairement et calmement :

« Assis le dos bien droit, laisse tes épaules tomber, tes pieds bien à plat sur le sol, ferme les yeux. Concentre-toi sur ta respiration et sur les sensations de ton corps… Observe les mouvements de ton corps lorsque tu respires, l’air frais qui rentre dans tes narines et l’air chaud qui en sort, le ventre qui gonfle à l’inspiration et qui se dégonfle à l’expiration. Respire calmement et profondément avec ton ventre, comme si, à la place du ventre, tu avais un ballon de baudruche de ta couleur préférée. Imagine que quand tu inspires, tu gonfles le ballon, et que quand tu expires, le ballon se dégonfle tout doucement. À ton rythme, fais 4 cycles de respiration avec ton ventre qui se gonfle et se dégonfle.

Souviens-toi d’un moment pendant lequel tu t’es senti très bien, détendu, en sécurité, serein, ou bien imagine un moment de bien-être et de détente (PAUSE DE QUELQUES SECONDES). Visualise dans ta tête les moindres détails de cette image, comme si tu te regardais dans une glace : « où es-tu ? Que vois-tu ? qu’entends-tu ? Que ressens-tu dans ton corps ? Comment te sens-tu ?

Lorsque tu as des idées qui t’embêtent, que tu as peur, que tu es triste, reviens à cette image avec tes yeux, tes oreilles, ta peau, ton nez, comme si tu y étais vraiment.

C’est ton petit coin à toi que tu peux capturer. Ressens comme tu te sens bien, en sécurité ».

Cette technique de visualisation d’une image mentale permet à l’enfant de se concentrer sur autre chose que sur ses pensées et ce qui le rend anxieux.

Elle est utile principalement pour les enfants à Haut Potentiel Intellectuel, mais aussi pour tout autre enfant débordant d'énergie, ou ceux qui n'arrivent pas à entrer en état de concentration.

Selon son imagination, son parcours, son environnement, il visualisera ce qui l'apaisera. Cela peut-être un moment de solitude, un moment de partage avec Abi à la mosquée, ou bien un câlin avec Ummi, l'important c'est d'aider à l'enfant à pouvoir canaliser son énergie, lui permettre de se concentrer et trouver un bien-être dans les choses qui sont pour lui du bonheur.

Et vous mes perles, connaissiez-vous cette méthode ? Avez-vous déjà essayé ?

{Et pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fatna 10/01/2017 06:41

Assalaamou 3alayki oukhty
Na3am je ne savais pas que c'était une technique aussi poussee car du coup je ne fais pas un préambule aussi important. Je l'utilisais le soir pour mon fils ,car la nuit le fait detre seul il cogitait beaucoup sans parler de lanxiete débordante. Al hamdoulillah maintenant c gerer maa shaa a llah laa qwwata illa billah et j'utilise encore pour les autres. Par contre la journée c compliqué pour mon fils ca ne dure pas et toi?

Je t'avais envoyé un mp via la page contact du blog en réponse à ton dernier commentaire de l'article précocité.tu l as eu?

Qu' Allah nous assiste et nous préserve

Apprends Moi Ummi 12/01/2017 19:54

Wa‘alayki as-salãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma douce Fatna
Oui c'est une technique assez précise
Mon fils est comme le tien. Le soir ça ne s'arrête pas. Du coup depuis qu'il a été diagnostiqué c'est plus simple. La psy lui a dit qu'il y a des moments où il faut laisser le cerveau se reposer, notamment le soir. Il 'a très bien saisit Al hamdu li Llah. Parfois le naturel ressurgit, le soir il reprend questions, mais je lui rappelle que le cerveau doit se reposer et qu'il n'est plus le moment de réagir. essaie avec cette technique in sha a Llah. La journée oui c'est plus difficile à gérer.
Concernant le mail j'en ai beaucoup en attente, je traiterai le tien lorsque j'y arriverai je suis désolée