Les caractéristiques de l'enfant à Haut Potentiel Intellectuel

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes douces !

Nous avions vu ICI ce qu’était l’enfant précoce, comment le détecter et réagir face à lui, de façon globale. Suite à cet article, j’ai reçu beaucoup de mails Allahumma barik, de mamans s’interrogeant, et se demandant si son enfant avait une éventuelle possibilité de précocité intellectuelle.

Aujourd’hui, nous allons donc voir les caractéristiques de l’enfant précoce. Attention il est important d’avoir un certain recul, ce que nous mamans n’avons pas toujours, étant en permanence avec nos enfants. Ne pas se précipiter, et surtout ne pas émettre d’hypothèse (encore moins l’exposer à l’enfant) si le diagnostic n’a pas été délivré suite à un bilan reconnu.

Il faut savoir également qu’un enfant peut remplir plusieurs des caractéristiques suivantes, sans pour autant avoir un Haut Potentiel Intellectuel. Tout comme il ne peut en avoir que quelques-unes, et l’avoir.

Dans le doute, mais surtout si la situation devient ingérable et que vous vous sentez dépassé et l’enfant en souffrance, alors le moment est opportun d’avoir des réponses aux questions, et par conséquent consulter…

On parle de douance, précocité, haut potentiel intellectuel à compter d’un QI supérieur à 130. Mais celui-ci est un indice et il ne permet pas à lui seul de poser un diagnostic. Ce sont tous les examens composant le bilan qui sont à prendre en compte, et qui seront expliqués et développés par le professionnel de santé…

Dans le cas d’une précocité confirmée, il faut se rappeler que celle-ci a été accordée par Allah. Difficile à gérer au quotidien et à vie, il existe néanmoins plusieurs solutions afin de pouvoir l’utiliser en bienfait...

Puisse Allah vous faciliter, et nous faciliter !

{Et pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

source des informations : Académie de Dijon

source des informations : Académie de Dijon

tableau caractéristiques téléchargeable en PDF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article