Apprends Moi Ummi

Dodo 2.0

 

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes douces soeurs !

Il existe une façon simple de perdre son temps, d’être épuisé, de prendre du poids, d’avoir du diabète et même le cancer !!!

Voici comment :

Il est 22 heures, vous commencez à vous sentir fatiguée, vous éteignez la télévision et vous décidez d’aller vous coucher.

Passage par la salle de bain, lavage des dents, changement de tenue.

Dans le monde de nos grand-mères, c’était ensuite : « pipi, et au lit ». Et c’était réglé.

Mais depuis on a inventé le téléphone portable. Et tout a changé…

Dangers du lit 2.0

Voici en effet un (petit) éventail des activités pratiquées dans le lit 2.0 où s’est invité le smartphone :

  • Regarder des vidéos comiques (ou complètement stupides) sur Youtube
  • Lire des informations sans intérêt, ou énervantes
  • Téléphoner
  • Envoyer un SMS
  • Répondre à un SMS
  • Surfer sur Snapchat, Facebook, Instagram
  • Etc.

 

Bref… Vous aviez décidé d’aller dormir. Et vous vous retrouvez à vous exciter derrière un écran.

Dès lors que vous avez emporté votre smartphone avec vous dans votre chambre, c’est presque impossible de résister. Il y a toujours un énième jeu à terminer, la météo du lendemain ou les dernières nouvelles à regarder.

Bien sûr, le temps consacré à votre téléphone est pris sur le temps de sommeil (l’idéal est de 7 h ½ pour un adulte).

L’arrivée du smartphone dans les lits explique en partie pourquoi la durée moyenne du sommeil des Français s’est réduite d’une heure en quelques années, de deux heures pour les adolescents.

Aujourd’hui, près d’un tiers des jeunes ne dorment en moyenne que 5 h 40 par nuit.

Les conséquences d’un tel déficit sur le long terme peuvent être dramatiques : je vous l’ai dit au début de cette lettre, on trouve parmi les pathologies le plus souvent associées au manque de sommeil la prise de poids, le risque cardiaque ou la survenue de cancer.

D’autre part, utiliser son portable dans son lit est l’exact inverse de ce qu’il faut faire pour s’endormir.

 

Le secret des vieux Bretons pour bien dormir

Jusqu’au XIXe siècle, les paysans bretons s’enfermaient dans un « gwele kloz », un lit-clos dont ils refermaient la porte coulissante sur eux pour se retrouver dans un calme et une obscurité totale.

Ils y dormaient bien, d’un sommeil qui leur donnait la force d’affronter la journée aux champs.

La science confirme aujourd’hui que cette stratégie est la bonne : l’absence de lumière et d’agitation stimulent la production de mélatonine, l’hormone qui permet à l’organisme de « caler » un cycle jour-nuit et un cycle veille-sommeil adapté.

Pour faire simple, le cerveau est soumis à l’influence contraire de neurotransmetteurs qui calment et aident à parvenir au sommeil, et de neurotransmetteurs excitateurs qui, au contraire, permettent de rester éveillé. Pour s’endormir, il faut que les premiers gagnent le match du silence contre les seconds, parmi lesquels on trouve la dopamine ou l’adrénaline.

On comprend mieux pourquoi il faut éviter les émotions fortes à cet instant. Et pourquoi la consultation de son smartphone est particulièrement nocive avant le coucher : le rire provoqué par une vidéo comique, la colère à la lecture d’une mauvaise nouvelle, et ce sont les excitateurs qui reprennent la main.

De plus, la lumière bleue des écrans détraque complètement le cycle du sommeil en donnant au dormeur l’impression qu’il est… réveillé.

Même une exposition très courte, lorsqu’on consulte l’heure sur son portable en se réveillant pendant la nuit par exemple, peut interrompre la production de mélatonine par la glande pinéale pendant plusieurs heures.

Et il y a plus grave.

Alzheimer… à 15 ans !!

Garder son smartphone sur la table de nuit présente en effet de lourdes menaces pour la santé.

D’abord, le fait de le laisser charger toute la nuit entraîne un vrai risque de surchauffe électrique et d’incendie, même si les fabricants prétendent le contraire.

Surtout, cela expose le dormeur aux radiations électromagnétiques émises par les téléphones portables, avec des dangers qu’on ne doit plus ignorer.

Le Pr Dominique Belpomme, qui tient une consultation pour les patients électro-hypersensibles, évoquait récemment le cas d’un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d’Alzheimer après avoir laissé son téléphone mobile en veille pendant six mois sous son oreiller !!!

Alzheimer à 15 ans !!! Et ça ne choque personne ???

Surtout lorsqu’on sait que le fait d’éteindre son portable ne protège pas des ondes magnétiques : l’appareil continue d’émettre des ondes même lorsqu’il est coupé.

Mais trop de gens font la sourde oreille :

Dès avril 2011 déjà, le Conseil de l’Europe écrivait : « Les ondes utilisées dans le domaine des radars, de la télécommunication et de la téléphonie mobile semblent avoir des effets biologiques plus ou moins nocifs sur les plantes, les insectes et les animaux ainsi que sur l’organisme humain, même en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels ».

Un langage bureaucratique et prudent, certes, mais qui disait bien l’essentiel : DANGER !!!

Cinq ans plus tard, ce n’est pas comme si l’on manquait d’études qui renforcent cette présomption, comme en témoigne ce court échantillon :

  • Une étude de l’université d’Exeter, en Grande-Bretagne, a montré que les hommes qui gardent leur téléphone portable en veille dans leur poche de pantalon causent problème de près de 10 %.
  • Le Dr Barrie Trower, ancien expert de la Navy américaine, physicien et spécialiste des radars, a publié un document dans lequel il présente les dangers liés à l’exposition aux ondes de basses fréquences (celle des portables). Il rappelle qu’en Russie les autorités conseillent de limiter au maximum toute exposition des populations à ces fréquences et déconseille l’usage du portable aux moins de 16 ans.
  • On note aussi que les téléphones mobiles émettent de plus en plus d’ondes : les premiers fonctionnaient à 27 mégahertz et aujourd’hui ils sont à 2450 mégahertz. Voilà pourquoi l’usage d’oreillette est recommandé et la limitation du temps de téléphone à l’oreille à 6 minutes.

Petit détail qui en dit long au passage : les compagnies d’assurance ont pris la précaution de cesser d’indemniser tout risque lié aux ondes électromagnétiques, comme elles l’avaient fait pour l’amiante…

Alors un conseil : quand vous montez dans votre chambre, allez-y sans votre smartphone… Et si vous ne savez vraiment pas quoi faire une fois que vous êtes dans votre lit, comptez les moutons !

Et vous mes perles, utilisez-vous le téléphone le soir avant de dormir ? Au lit ?

C'est à vous, vous avez la parole !

{Et pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter !}

 

 

Article rédigé par Gabriel Combis, rédacteur en chef de PureSanté et journaliste professionnel spécialisé dans la santé naturelle

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

oum ayyoub 02/08/2016 17:53

Salam alayki wa rahmatullahi wa barakatuhu oukhty, article très pertinent ma sha Allah j'avais déjà entendu parlé du fait que les ondes des téléphones étaient nocives et je suis choquée de lire qu'un ado de 15 ans présente un développement des symptômes de la maladie d'alzeimer c'est horrible.... Cependant, j'utilise mon téléphone comme réveil (en plus je le met à côté de mon oreiller...) quelle solution me propose tu pour pouvoir me réveiller pour la salat ? Dois-je investir dans un réveil ou... un coq loool jazak'Allahu khayran salam alayki

Apprends Moi Ummi 05/08/2016 11:51

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Ayyoub
tu m'as trop fait rire. Je sais pas si le coq sur le long terme ça le ferait lol
Tu peux conserver ton téléphone mais éloigne le. Je conseillais même aux soeurs qui peinaient à se lever pour Al Fajr de mettre le réveil dans une autre pièce. Tu peux procéder ainsi ))

oumassia 31/07/2016 23:20

salam alaykum ma tres chere soeur je suis entierement daccor,c est bien triste tous sa ,personnelement je n ai ni tele,ni smartphone,ni reseau sociaux,ni de free box,par allah je vis tres bien sans et mes enfants sont aussi habituer!il faut eviter d etre un mouton qui suis tout aveuglement ,tous n est pas forcement bon et sa n existai pas avant et les gens vivai bien

oum Abdarrahman 19/08/2016 15:43

Assalamu aleyki wa rahmatoullahi wa barakatouh,

Je vois si ns les occupons quotidiennement par des act ludiques, créatives etc... BarakALLAH ufiki pr cette réponse!!!

Apprends Moi Ummi 19/08/2016 15:26

Wa‘alayki as-salãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma perle. Je pense que si l'enfant a de bonnes références (ses parents) et des activités ludiques, il ne ressentira nullement le besoin de se tourner vers cela

oum Abdarrahman 17/08/2016 12:50

Assalamu aleykum wa rahmatoullahi wa barakatouh,

Allahuma barek c'est bien de préserver et ne se conditionnant pas à ce que tout le monde possède.
J'ai une question, comment faites vous qd vos enfants réclament les dessins animés, la télé ou tout autre chose qu'ils voient chez la famille principalement? Car je vois bien les remarques "regarde ton enfant veut la télé, ..." (remarque de famille proche). Comment expliquer à l'enfant l'effet nocif de toutes ces choses qu'il n'a pas forcément conscience à son jeune âge.

BarakALLAH ufiki.

oumasma 31/07/2016 21:24

As salam alayki okhti, article intéressant! Mon smartphone est cassé depuis quelques temps du coup la question ne se pose plus, mais pour m'endormir rien de tel qu'un peu de lecture.
En revanche, je n'ai pas besoin d'autant d'heure de sommeil, 6 heures me suffisent avec une petite sieste dans l'après-midi.
Sinon j'espère que tu va bien ma belle ainsi que tes loulous?

Fi amaniLlah

Apprends Moi Ummi 03/08/2016 23:23

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Asma
Al-Hamdu li-Llãh nous allons bien Jãzaki Llãhu khayran et toi ?
Oui tu as tout à fait raison. La lecture apaise et facilite l'endormissement et je la recommande fortement surtout aux plus petits

Meriam 31/07/2016 15:26

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi ma chère oukhti,
Cela fait quelques mois que j'ai découvert ton site et je remercie Allah de t'avoir mise sur mon chemin (même si cela est via @). Tu es quotidiennement ma motivation pour beaucoup de choses..(éducation des enfants, prières, religion, etc...) et pour cela j'implore Allah pour qu'il t'accorde ses bienfaits ainsi qu'à ta famille.
Moi je suis une ANTI technologie quand je vois le désastre que ça fait sur les gens (ados et adultes). Toutefois j'utilise mon petit mobile non tactile comme réveil donc avec tous ces infos même si je n'ai pas le smartphone je vais très vite envisager l'achat d'un réveil et pourquoi pas un qui me mets le bruit des vagues ou le chant des oiseaux :-)
7 h ½ de sommeil, cela fait tréssssssssss longtemps que je ne l'ai plus!! à ma retraite Insha Allah
En tout cas MERCI pour tout ce que tu fait pour la communauté musulmane et qu'Allah te préserve de tout mal ainsi que ta famille.

Emilie OumKalthoum 31/07/2016 11:59

Assalam aleykom
C'est vrai qu'on fait un peu l'autruche face aux effets nocifs des ondes (téléphone mais aussi wifi, etc.). Et c'est super flippant ce que tu dis... Qu'Allah nous préserve et nous guide. Amine

Hafsa 31/07/2016 03:16

As Salam alayki

Je t'avouerai que en ce moment meme je m'en sers pour m'occuper pendant la tetee de ma petite.
À chaque tétée je le prend avec moi pour faire passer le temps et ca me sert de lumière aussi ...
Mais bon ton article fait réfléchir .

Apprends Moi Ummi 03/08/2016 23:22

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Hafsa
Il faudrait doublement faire attention ma perle car ta fille est tout proche du téléphone
Trouver une autre alternative ma douce peut-être ?

Oum Hafsa 30/07/2016 23:36

Assalamu alaykum
Baarak Allahou fiiki pour cet article tres interessant subhanAllah. Effectivement on en entend parler des dangers du smartphone mais pour ma part subhanAllah je ne suis pas tres vigilante. Cet article m a fait prendre conscience de la gravité de la chose. Oui je m endors presque avec mon smartphone. Qu Allah nous preserve de tout mal et nous facilite

Apprends Moi Ummi 03/08/2016 23:21

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Hafsa
Allahumma amin
Effectivement même si nous avons conscience du danger, on ne se rend pas compte de la gravité