Ummi et la parentalité bienveillante : la colère des enfants

Ummi et la parentalité bienveillante : la colère des enfants

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi mes douces!

Et nous poursuivons sur la parentalité bienveillante/positive avec notre article sur la colère.

Vous avez été très réactives sur notre premier article "les chamailleries entre frères et soeurs", voyons donc si la colère vous dit quelque chose -))

 

LA SCENE

L'enfant se met en colère, crie, tape avec ses mains et ses pieds, hurle. Il est inconsolable. « tiens, voilà le jouet que tu voulais » « d'accord tu peux prendre ton manteau rouge ».

Rien n'est fait, la situation continue et l'enfant persiste.


 

REACTION HABITUELLE DES PARENTS

Il y a deux sortes de réaction des parents : La douceur, et la dureté.

Ceux qui procèdent à calmer l'enfant par la douceur en lui cédant ce qu'il veut, en lui proposant ce qu'il aime, cherchent à le calmer par tout moyen sans chercher à connaître la cause de sa colère. Ils veulent qu'il se taise au plus vite « arrête chéri(e), on dérange les voisins, d'accord tu aura ta sucette » «Je te donnerai ce que tu veux à condition que tu te calmes ». Mais est-ce la bonne méthode ?

Et il y a ceux qui adoptent la méthode dure en hurlant eux aussi, et plus fort, en menaçant l'enfant s'il n'arrête pas de crier. Ils ne peuvent plus entendre ses cris. Leur enfant leur devient insupportable. « Taaaaaais toi sinon tu aura une fessée » «  Stooooop. Tu as gagné ! ben tu aura pas ton jouet » « Arrêêêêête, ou je te mets au coin tout l'après-midi ».

Menaces, intimidation, colère ne sont surtout pas la bonne méthode.


 

REACTION A ADOPTER

Pour calmer l'enfant, nous devons d'abord comprendre ce qu'est une COLÉRE. Selon Wikipédia « la colère est considérée comme une émo­tion secondaire à une blessure physique ou psychique, un manque, une frustration . Elle est l'affirmation de la personne »

Que peut-on dire alors de la colère de nos petits bouts de chou ? Leur colère n'est surtout pas pour nous tester, nous pousser à bout, nous faire honte quand on sort avec eux. Loin de là. Leur colère est tout sim­plement une réponse à un manque, une frustration, un besoin.

Les laisser exprimer leur colère et leur faire comprendre qu'ils ont le DROIT de l'être est un grand pas vers LA SOLUTION. La plupart des pa­rents essaient d'étouffer cette colère, de ne pas laisser leurs enfants l'exprimer librement. L'auteure Isabelle Filliozat nous rapporte dans son livre «  Je t'en veux, je t'aime ou comment réparer la relation à ses pa­rents » que « la colère est un mouvement émotionnel. Elle est à écouter pour ce qu'elle est et non comme une accusation ». La colère peut donc être réparatrice pour l'enfant (ne comprenez pas par cela que la colère est une bonne chose mais le fait de laisser l'enfant l'exprimer, la com­prendre peut lui apprendre à la contrôler et savoir comment la gérer une fois grand).

 

Comme nous l'avons vu dans notre précédent article «  la chamaillerie entre frères et sœurs » l'enfant a des besoins et sa colère résulte de ce manque non respecté. Il demande à être écouté et compris. Il demande à ce que l'on communique avec lui et que l'on reconnaisse son droit d'être en colère. Qui parmi nous n'a jamais été en colère ? Que de­mande t-on quand nous sommes en colère ? Être ECOUTÉ et CONSIDÉ­RÉ. L'enfant c'est pareil, il demande de satisfaire ses besoins, de com­prendre sa colère et d'y remédier. L'enfant n'est pas abîmé par la frus­tration de ne pas avoir ce qu'il voulait, mais il sera affecté par le fait de ne pas pouvoir exprimer sa colère.

 

Nous devons apprendre à l'enfant à exprimer ses émotions, de lui don­ner l’opportunité de parler, de mettre des mots sur ce qu'il ressent. Nous avons testé cela sur nos enfants et cela marche. Lors d'une colère d'Adam, nous lui avons demandé de l'exprimer par des mots mais aussi en l’extériorisant. Nous lui avons donné une feuille, un crayon et lui avons demandé de dessiner sa colère si il le veut. Sinon de prendre un oreiller et de taper fort en étant debout et en tapant d'une façon verticale afin que l'enfant évacue ses émotions. Après cela il s'est senti mieux et il s'est calmé. Le fait aussi de s’asseoir comme le prophète sallâ Llâhu `alayhi wa sallam nous a enseigné atténue la colère.

Vous pouvez aussi mettre des mots sur la colère de vos enfants «C'est frustrant de ne pas pouvoir prendre la sucette que tu voulais ». Cela va aider l'enfant à comprendre sa colère, à l'exprimer et à y remédier.

Donc notre relation avec nos enfants doit être bâtie sur la communica­tion (mettre DES MOTS sur leurs émotions), cela va les amener à parler, à s'exprimer, et non à se replier sur eux-mêmes.

Nous parlons là bien sûr d'une colère qui résulte d'un manque, d'une frustration, d'une émotion que l'enfant veut exprimer et non de la colère maladive. Dans ce dernier cas, nous devons suivre comme exemple le prophète sallâ Llâhu `alayhi wa sallam quand nous sommes en colère contre notre enfant et d'inculquer à ce dernier ce qu'il faut dire. Le Pro­phète sallâ Llâhu `alayhi wa sallam dit : « Je connais une formule qui calmerait cet homme: s’il disait : « Je demande la protection divine contre Satan le damné »il serait débarrassé de ce qu’il éprouve »  (rap­porté par  Boukhari, Al –Fatah, 61 337). Dans un autre hadith  « Si l’un de vous se trouve en colère, qu’il s’assoie  s’il était debout pour chas­ser la colère. Si celle–ci ne le quitte pas, qu’il se couche ». Ce magni­fique enseignement, nous devons l'appliquer nous-même au quotidien lorsque nous sommes en colère contre notre enfant ou autre. Nous de­vons aussi leur apprendre l'invocation à dire quand ils se mettent en co­lère.

Le fait de donner le droit à l'enfant d'exprimer sa colère, de l'écouter, de lui apprendre à mettre des mots sur sa colère va l’éduquer à com­prendre ce qu'est cette émotion, à mieux la gérer. Le fait aussi de lui ex­pliquer l'enseignement prophétique à adopter en cas de colère va lui permettre de l'appliquer et ainsi devenir une personne qui SAIT ce qu'il faut faire en cas de colère.

 

CAS CONCRET

Adam se réveille et il demande une sucette à sa maman, cette dernière lui a expliqué gentiment qu'on ne mange pas de sucette en se réveillant et qu'il doit prendre son petit déjeuner. Il ne veut rien savoir, il veut SA SUCETTE «  Donne moi ma suceeeeeeette ! » et voilà qu'il rentre dans une colère incontrôlable. Sa maman, appliquant la parentalité bien­veillante, lui dit « Je comprends que tu puisse être frustré de ne pas avoir ta sucette. Tu as le droit d'être en colère, tu préfères l'exprimer en tapant sur l'oreiller ou en la dessinant sur une feuille»

 

Premier cas : Adam accepte d'exprimer sa colère en la dessinant sur une feuille. Au bout de deux minutes, il s'est calmé et accepte qu'il pren­dra son petit déjeuner et non la sucette qu'il a demandée.


 

Deuxième cas : Adam n'accepte pas la proposition de sa maman et continue à crier et pleurer. Sa sœur le nargue et cela a accentué sa co­lère.

 

A votre avis, que doit faire la maman dans le deuxième cas ?

 

Dites-moi également comment faites-vous avec vos enfants quand ils sont en colère ?

 

Apprends-Moi Ummi, la parentalité bienveillante et positive 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nour 02/06/2017 09:11

Salam alaykom wa rahmatullah wa barakatuh
Je suis davis que je retournerais au definition des.savant concernant la colere et dy remedier comme ils nous lont enseigné
Il y a de nombreux ahadith la dessus des parole de hassan al basri concernant ce sentiment
Donc je ne reviendrais pas au methode que veule nous faire croire les kouffar
Allahu a3lem

Apprends Moi Ummi 02/06/2017 10:38

Wa‘alayki as-salãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma douce Nour
Na'am bien entendu, le religieux est la base, et il est même précisé dans l'article, peut-être ne l'as-tu pas vu. Jãzaki Llãhu khayran pour ta bienveillance ma tendre

Oumayoub 05/06/2016 22:35

Assalem alikoum,
Baraka Allahou fikounna pour votre partage et UmmNour, baraka Allahou fiki pour tes articles sur la parentalité bienveillante, c'est un bon rappel.
Avec ma fille de 3 ans et demi, qui fait souvent des colères, on a établi un protocole lol je lui demande pourquoi elle se met en colère, puis je lui dit qu'elle a le droit de se mettre en colère,
Et quand c'est trop long, je lui dit qu'elle a le droit, mais dans sa chambre car elle dérange tout le monde. Elle y va en pleurant, j'attends un peu et vais la voire pour lui dire de revenir lorsqu'elle sera calmé.
Elle vient me voir quand la colère est passé, et la on discute, genre calmement.

Je précise que ça n'a pas toujours été comme ça, et encore baraka Allaho fiki oukhty car de voir comment tu te débrouille bien Allahomma barek fiki ou fi awladik, et bien c'est encourageant.

Umm_sou 18/05/2016 22:25

Salemoaleiky, barakAllahofiki pour tout ces conseils mais j'ai une question: comment calmer la colère d'un enfant qui se réveille au milieu de la nuit en pleur et se met en colère, réveille tous le monde?

Apprends Moi Ummi 19/05/2016 20:35

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Sou
Ce dont tu me racontes n'est pas une colère. Je dirais plutôt des terreurs nocturnes. Soit l'enfant a quelque chose qui le tracasse, soit il extériorise sa journée. Dans les deux cas, il n'est pas conscient. Vouloir le calmer ne servirait à rien. Il faut simplement sécuriser son secteur, le laisser terminer sa crise et l'encadrer et le rassurer

oumAadam 24/10/2015 21:11

Assalamu Aleyki oukhty
après lecture de l'article et des commentaires, je suis rassurée de voir que nous avons affaire aux mêmes soucis, ces situations qui sembles insensées prennent un sens, je pense que chacune connaît son enfant, et chacune sait ce qui marche et ne marche pas, mais Ummi a raison sur le fait de laisser l'enfant s'exprimer, les enfants si on se mettait à leur place, reçoivent beaucoup d'ordres, d'informations, de choses nouvelles, peur, joie, excitation... puis nous leur demandons de se tenir à carreaux alors qu'il faut qu'il expliquent ce qu'ils ressentent ou voient, nous nous parlons, eux non, alors ils crient se fâchent et en grandissant ils parlent et font moins de colère car ils parlent. Si j'étais en colère oui j'aimerai qu'on me câline, ou k'on me laisse exprimer avec des mots sur un papier (pas de gribouilli pour notre âge) ou même s'isoler et s'allonger, ce sentiment la colère est frustrant douloureux dérangeant on ne se maîtrise plus il est donc normal que nous essayons d'accompagner l'enfant plutôt que de lui dire de se taire sans qu'il ne se décharge. Merci pour cet article Ummi barakallahu fiki et puisse Allah nous aider à patienter devant nos enfants.

Apprends Moi Ummi 28/10/2015 17:37

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Aadam

c'est exactement cela Allahumma barik.

Rien qu'à voir l'exemple par nos propres personnes, si on cumule on cumule on garde on ne s'exprime pas, et bien on sait comment ça se termine ))

wa fiki baraka Llah ma douce

Frih 23/10/2015 20:14

alors moi ma roumayssa qui a 3 ans et demi fait des crise de colere qui dure jusqu'a 1 heure complete et je vous dis pas mon moral prend une claque....
c'est trop trop dur de la consoler elle veut des calins d'une heure et il faut pas que tu respire , ni bouge, ni l'a regarde, ni parlee avec une autre perssonne .... arrete de vivre quoi!!!lol
et moi les 30 premiere minutes sava mais apres je perds patience je l'envoie dans sa chambre mais ca peut durer jusqu'a une heure et demie...
elle necoute meme pas ce que je lui dis elle bloque carement....

Apprends Moi Ummi 25/10/2015 08:11

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi ma douce

Oh la coquinette ! Jusqu'à 1h ! Résistante la puce ! Allahumma barik !

Lol mais sérieux elle est trop marrante cette petite

Du coup tu craques à la mi-temps quoi

Lamia 05/06/2015 10:17

Salam aleikoum, je reviens vers toi ma soeur ainsi que les autres si elles veulent bien répondre aussi, pour vous demander si vos enfants se mettent souvent en colère car chez moi c'est quand même très souvent et je voulai savoir si c'était normal... Bon apres ça dépend peut été des enfants et de leur environnement, mais malgré tout ce qu'on a pu mettre en place comme bienveillance ect... Ca ne marche pas toujours... Barakallahu fikoum...

Apprends Moi Ummi 05/06/2015 13:27

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce bien sur avec plaisir. Je pense que l'âge joue beaucoup. Adam est passé par là de façon très intensive. 2 ans 3 ans

Lamia 03/06/2015 21:27

salam aleikoum, barak Allahu fik pour ces conseils et merci aux sœurs de partager également leurs expériences... al hamdoulilah c'est à peu près pareil chez nous toutes... ça rassure...
pour ma part, à la maison on explique souvent les choses aux enfants et ils s'expriment sur ce qu'ils ressentent. Mais quand je vois qu'ils ne sont plus réceptifs à la communication (comme dans ton 2e cas....), je les laisse dans leur chambre jusqu'à ce qu'ils se calment... généralement, au bout d'un petit moment, ils reviennent me voir avec le sourire...mais je leur explique si nécessaire que leur comportement n'était pas bien.
Le plus gros travail est aussi pour les parents, ... gardons la patience )))
Incha Allah qu'Allah nous accorde la patience, la douceur et la miséricorde envers nos enfants!
Boussa ma chère UmmNour!

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 22:38

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Lamia comment vas-tu?
wa fiki bãraka Llãh
Al-Hamdu li-Llãh ce sont de bonnes choses mises en place au sein de ton foyer. Cest très bien Allahumma Barik et je te courage dans ce sens. Tu as parfaitement raison : le plus gros travail, c'est pour nous !
Allahumma amin ma douce Lamia !
Qubla Mouah

Oum Khattab 03/06/2015 20:34

Barak Allah ou fiki oukhty d'avoir pris le temps de me répondre et de m'apporter une vraie réponse clair et détaillée . Tes arguements tiennent et sont convainquant et je suis tout a fais d'accord qu'il faut les laisser exprimer leurs coléres . Mon fils fait souvent des crises et des caprices jette tout ce qu'i trouve etc et je le laisse faire et dans la minute qui suit il est calmer ^^ Donc al hamdolilah je vois que j'ai le bon reflexe . Pour les sorties a l'exterieur il m'a deja fait quelques caprices mais je l'ai repris directement ( je parle de gros caprice pas des petits pleures ou autre ) . Mon fils est encore petit ( 23 mois ) donc l'astuce du dialogue ne marche pas encore pour moi naam il ne parle pas . Mais inchallah tot ou tard je serais dans cette situation et j'essaierais ta méthode qui a mon avis est pleine de bon sens . A voir dans le temps et a essayer ( quoi que le plus tard possible hihihi ) .Qu'Allah te récompense pour tout ce temps que tu accorde aux oummi a leurs apporter conseil et surtout soutient . Qu'Allah nous aide dans cette dure étape qui est l'éducation de nos enfants .

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 23:12

Apres petite précision ma douce il faut savoir qu'un enfant ne fait pas de caprice, il exprime simplement un besoin. Pourquoi crie t'il ? Il faut tout d'abord en connaître la raison. Même s'il ne parle pas tu peux malgré tout lui parler -))

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 21:20

wa fiki bãraka Llãh ma douce soeur c'est normal -) on peut échanger et je suis ouverte à toute demande critique ou autre -))
Oui il est petit donc justement il ne peut parler. Ses seuls moyens de communication, tu les connaît )) donc pas de dialogue mais le laisser s'exprimer par ce qu'il peut : ça peut être des cris comme des pleurs, bien que les cris peuvent exprimer beaucoup -))

Allahumma amin ma perle

Quelle difficile mais noble tâche Allah nous a confié : l'éducation de nos enfants

oum issa 03/06/2015 19:24

as salam aleyki mon fils n'a que 16 mois mais lors de ses colères même si je lui explique quand il insiste j’essaie de le faire oublier en détournant son attention sur autre choses(un jouet,des chatouille etc)je ne sais pas si c une bonne choses(bien sur parfois je perds patience lol)

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 22:37

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm 'Issa
Oui tu peux ma douce cest une bonne idée sauf si sa colère est trop forte laisse la s'écouler puis si tu vois qu'il se calme un peu tu peux passer à autre chose in shã'a Llãh
On perd toutes patiente à un moment -)) là cest à nous de nous isoler LOL

oumissa 03/06/2015 18:30

As salam aleykoum alors je t'ai déjà dit depuis ton premier article j'applique a la lettre tes conseil al hamdoulillah que du bien quand on discute avec son enfant et qu'on l'écoute soubhanallah cest une autre dimension lol..
Ce n'ai pas toujours facile surtout quand je ressent de la fatigue hormonale lol mais bon j'essaye quand je sens que je suis a bout je leur dit que cest oummi qui a besoin de se calmer je vais m'isoler ...
Qand la crise ne passe pas je dit surtout a ma fille si sa te fait du bien vas y pleure il n y a pas de problème al hamdoulillah sa passe plus vite qu'avant .
je recommande vraiment cette méthode vraiment que du bien macha allah.
qu'allah te récompense ma soeur de te soucier de nos familles autant que la tienne .
prend soin de toi bisous

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 20:02

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm ´Issa Jãzaki Llãhu khayran pour ton expérience ainsi que ton retour Allahumma Barik ! Alors un peu plus de calme et de sérénité au foyer ?
C'est vrai que ce n'est parfois pas évident. On peut nous aussi être à bout à force de travailler sur nous même. Dans ces moments ci alors, plutôt s'isoler et nous aussi extérioriser (bon pas en hurlant ^^ mais pas se décharger sur l'enfant)
Al-Hamdu li-Llãh je suis ravie que cela fonctionne à ton domicile -))
Allahumma amin ma perle -))

oummysophie 03/06/2015 16:45

Salam aleyki,

alors j'avoue que laisser déverser sa colère et le laisser revenir une fois calmé, etc ça marche chez mon fils de 4 ans et demi mais mon mini pouce de 2 ans et demi qui est en PLEIN dans les crises de colère justement, ça ne marche PAS DU TOUT! Il peut continuer de hurler trèèèèès longtemps si je le laisse seul soubhana Llah. Avec son père encore il arrive à se calmer mais moi, aïe aïe aïe il m'en fait voir. Qu’Allah le préserve.

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 22:35

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce ummi Sophie. Tu peux le laisser déverser sa colère sans l'isoler as-tu essayé ?
Allahumma amin

oummysophie 03/06/2015 14:38

salam aleyki,

je passe! ^^
Je sais que je n'ai pas la bonne attitude (la plupart du temps en tout cas) donc j'attends THE solution avec impatience ))
Baaraka Llahu fiki

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 16:32

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce ummi Sophie -))
Alors les soeurs ont proposé de bonnes idées dans les commentaires :
- dialoguer
- dire a l'enfant que l'on comprend son sentiment
- le divertir
- le laisser extérioriser

oum meyssa 03/06/2015 14:37

as selemou aleyki. Soit je le divertis exemple: veux tu m'aider a preparer le petit dej? Soit s'il ne se met pas en danger et qu'il n'est ni violent alors je le laisse mais je prend la soeur avec moi.

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 16:31

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Meyssa très bonne solution ! Exactement ! Divertir. Si l'enfant n'accepte pas, le laisser terminer d'extérioriser, il viendra de lui-même après avoir déchargé ses tensions

OumSoumaya 03/06/2015 14:37

Wa alaykum salaamu wa rahmatuLlah

"A votre avis, que doit faire la maman dans le deuxième cas ?"

Personnellement apres avoir expliquer a l'enfant pourquoi on ne mange pas de bonbon le matin, je laisserai l'enfant ds son coin faire sa tete de linotte ^^ en lui faisant comprendre sans crier que son attitude n'arrangerait rien, que certes il a le droit d'etre en colere ..... et que des qu'il sera calmer il pourra venir prendre son petit dejeuner.... en general quand l'enfant voit que l'on se cedera pas il finit par capituler ^^

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 16:30

As-salãmu `alaykum wa Rahmatu Llãhi ma douce exactement ceci. Laisser l'enfant vider ses émotions. Et c'est surprenant car apres cela Subhana Llãh il revient à la normale. Expliquer aussi est très important. Dialoguer. Lui dire que nous le comprenons.
Moi la première, nous ne considérons pas assez nos enfants, pendant qu'ils sont juste des petits

Oum Khattab 03/06/2015 13:26

Salam alaiki wa rahmatullah wa barakatuh . Trés bon article interessant et qui merite a débattre lol . Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble mais toutefois je pense qu'il faut distinguer deux moments : la colére a la maison ou la colére dans un lieu public . A la maison perso j'agit comme toi je le laisse crier , jetter ses jouets et quand la colére dure trop longtemps et que oummi attrape mal a la tête dans les cas extréme je le met dans sa chambre afin qu'il se déchaine et quand il est calmé il peut sortir . Mais a l'exterieur je ne tolére pas de crise ou de colére il doit être irréprochable ( enfin j'essaie lol ) . Je suis curieuse de savoir si ta " parentalité bienveillante " tu l'applique aussi dehors . Si ton fils se met a crié et a hurler dans le magasin tu le laisse aussi " exprimer sa colére " pendant tt le temps qu'il souhaite ? Je pense qu'il faut distinguer deux choses : les coléres a la maison et les coléres a l'exterieur . Dur dur d'être oummi ^^ Barak Allah ou fiki pour tous ces conseils oukhty fillah .

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 16:27

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Khattab ah une réaction !
Alors il faut savoir bi idhni Llah que la colère que ce soit à la maison ou dehors reste la colère.
Penses-tu ma perle que de ne tolérer aucune colère en extérieur le calmera ? En l'obligeant à se taire, à être irréprochable (il faut savoir qu'un enfant ne le sera jamais), cela va simplement le contraindre à étouffer sa colère, et non se décharger de celle-ci. Un enfant qui cumule cumule et cumule plutôt que décharger, qu'Adviendra t'il ? A un moment donné il déchargera tout ce qu'il a en lui de façon énorme et agressive. Donc non ce n'est pas la solution que de l'obliger à rester irréprochable dehors. Et je vais t'expliquer pourquoi ma douce apres ceci tu comprendras mieux (mais ne culpabilise pas hein ^^). Un enfant dans un endroit tels que les courses le parc ou endroit d'affluence, va prendre des informations, beaucoup trop pour lui si petit, et surtout des tensions (monde en courses, bruit, gens qui parlent de tous les côtés). L'enfant absorbe absorbe absorbe. Mais ces tensions en lui, il a besoin de les vider. Que fait-il donc? Il hurle. Il crie. Jusqu'à même pleurer parfois. Non pas pour embêter. Mais pour se DÉCHARGER et vider le trop plein qu'il a REÇU. pourquoi le priver de cela ? Pourquoi le laisser rempli de toutes ces tensions ? Et encore pire : pourquoi l'interdire de se sentir mieux ? A réfléchir ...
Donc ma douce oui à l'extérieur si mes enfants crient pleurent hurlent, je les sors du lieu public (ex un parking si cest les courses) et je lui dit qu'il peut exprimer sa colère et se décharger de toutes ses émotions (en criant. En pleurant. Tapant au sol avec ses pieds). Essaie in shã'a Llãh. Et tu verras que tout rentrera dans l'ordre.
Vous pourrez constater aussi les soeurs que ces "colères" surgissent dans des moments de calme apres un trop long moment de tensions (ex : au parc l'enfant joue plusieurs heures aucun souci. Une fois dans la voiture au calme l'enfant s'énerve sans aucun motif, pleure, crie. Il se décharge simplement de toutes les informations qu'il a reçues au parc (bruit, activité, monde)
J'espère mã douce Umm Khattab que tu auras saisis le sens de mes explications in shã'a Llãh je t'invite à essayer sur du long terme et tu t'apercevras par toi-même de certains changements -)

Umm Safiya 03/06/2015 12:11

Salem Ahleykoum
Premièrement baraka Allahufiki pour tt ce que tu fais
Deuxième réponse au cas :
Je pense que la maman doit s isoler avec l enfant en colère et essayer de le calmer
Moi perso quand je suis de bonne humeur j essaie de la calmer en lui faisant un câlin ça marche souvent
Mais quand je ne suis pas dans mon assiette je lui dis d aller se calmer dans sa chambre et de revenir une fois calme

Apprends Moi Ummi 03/06/2015 16:18

Wa `alaykum As-salãm wa Rahmatu Llãhi wa Barakãtuh ma douce Umm Safiya
wa fiki bãraka Llãh -)
Oui cela peut-être une solution, si l'enfant arrive à se calmer. Allahumma Barik si le câlin fonctionne chez toi -)
Cest une bonne chose que de la laisser se calmer. En effet il faut que l'enfant relâche toutes les tensions en lui.
Peut-être in shã'a Llãh dans un premier temps la laisser vider toute la colère, puis compléter par un câlin